Publicité

24 juin 2021 - 15:00

Aide financière de 311 500$ pour compléter cette opération

La maçonnerie des clochers de la basilique Ste-Cécile se refera une beauté

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Natif de Salaberry-de-Valleyfield, le député de Beauharnois, Claude Reid connaît bien l'importance de la basilique-cathédrale Sainte-Cécile dans la communauté. C'est donc avec fierté que l'élu a annoncé récemment au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, le versement d'une somme de 311 500$ en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel.

Concrètement, ce montant sera investi dans la restauration de la maçonnerie des clochers de cette église qui prend place au centre-ville de Salaberry-de-Valleyfield. 

« La basilique-cathédrale Sainte-Cécile est un joyau historique pour toute notre communauté, et il est important d’en assurer sa préservation. Les conséquences du drame de décembre 2002 sont encore apparentes et l’équipe de la Fabrique de Sainte- Cécile travaille sans relâche à boucler la restauration des clochers. Je suis donc très fier de participer encore cette année au parachèvement de ce projet », indique M. Reid. 

La somme consentie fait partie de l’enveloppe totale de 15 M$ du Programme visant la protection, la transmission et la mise en valeur du patrimoine culturel à caractère religieux, annoncée récemment par la ministre de la Culture et des Communications pour l’année 2021-2022. Sur l’ensemble du territoire québécois, 73 projets seront réalisés grâce à ce montant. Rappelons que le Programme permet de financer jusqu’à 80 % des coûts des projets ayant préalablement fait l’objet d’un processus de sélection rigoureux du Conseil du patrimoine religieux du Québec.

En finançant la restauration et la requalification de bâtiments à caractère religieux qui sont propres à l’identité québécoise, le gouvernement du Québec préserve un précieux héritage qui fait la fierté des citoyennes et citoyens et qui contribue à la beauté des villages.

« Je me réjouis de cette annonce. Les sommes investies par le gouvernement du Québec pour la sauvegarde du patrimoine religieux génèrent des retombées économiques importantes dans l’économie québécoise. La réalisation des travaux engendre une forte mobilisation des communautés locales et elle contribue significativement au maintien d’un savoir-faire et d’une expertise professionnelle spécialisée dans le domaine du patrimoine », ajoute Josée Grandmont, présidente du Conseil du patrimoine religieux du Québec. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.