Publicité

18 juin 2021 - 11:00

Vaccination

COVID-19: Une situation enviable dans Beauharnois-Salaberry 

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Que ce soit le nombre de cas actifs ou la couverture vaccinale, la région de Beauharnois-Salaberry présente un bilan épidémiologique particulièrement encourageant. 

Selon les dernières données émises ce jeudi, la Montérégie a maintenant franchi le cap de 70% de sa population totale vaccinée contre la COVID-19, une proportion que le RLS du Suroît, desservant Salaberry-de-Valleyfield et ses environs, avait déjà atteint le 9 juin dernier. 

La région a désormais 71,7% de sa population ayant reçu au moins une première dose, ce qui la place deuxième derrière le RLS Pierre-de-Saurel en Montérégie. Ce sont pas moins de 1,1 millions de doses qui ont été administrées jusqu’à maintenant sur le territoire. 

Bien que la situation demeure encourageante, l’administration des premières doses n’est toutefois pas terminée, notamment pour les 18-29 ans qui accusent un certain retard comparativement aux autres groupes d’âge. Même que les 12-17 ans les ont dépassés dans la plupart des régions, dont le Suroît. Les jeunes de 18 à 29 en sont à 64,3%. 

Pour ce qui est des deuxièmes doses, les plages de rendez-vous pour les 35 ans et plus s’ouvrent aujourd’hui. Des retards ont été observés un peu partout sur le territoire, mais la situation devrait se régler incessamment selon le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Ouest. 

Cas actifs 

Le nombre de nouvelles infections a considérablement diminué dans la MRC de Beauharnois-Salaberry avec seulement trois cas actifs à l’heure actuelle. 

La Montérégie compte toujours 22 éclosions, dont la grande majorité est en milieu de travail et scolaire, soit 10 et 9 respectivement. Les 10 à 19 ans représentent près de 22% des infections à la COVID-19.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.