Publicité

17 juin 2021 - 12:33

Achalandage important sur place

Évitez l'urgence de l'Hôpital du Suroît demande le CISSSMO

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

En raison d’un achalandage important, le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest demande à la population d’éviter si possible l’urgence de l’Hôpital du Suroît à Salaberry-de-Valleyfield.  

Rappelons que l’urgence n’est généralement pas le premier endroit à consulter. Plusieurs possibilités permettent même de voir le bon professionnel de la santé, selon la situation, plus rapidement :  

 

  1. Une consultation auprès de votre médecin de famille si vous en avez un. Si votre médecin ne peut pas vous recevoir rapidement, il pourrait vous diriger vers une autre clinique à proximité. 
  2. Visitez le Portail santé mieux-être  ou encore le site Rendez-vous santé Québec pour obtenir un rendez-vous près de chez vous dans un groupe de médecine familiale (GMF) ou dans un GMF-Réseau (GMF-R Vaudreuil-Dorion, GMF-R des Trois-Lacs ou GMF-R le Trait d’Union) qui offre des consultations sans rendez-vous.  
  3. Votre pharmacien peut également vous soutenir sur votre état de santé général. Par ailleurs, le pharmacien peut amorcer un traitement dans plusieurs situations.  
  4. Info-Santé 8-1-1 est une ressource disponible 24 heures par jour, 7 jours par semaine. Un infirmier pourra vous fournir des conseils spécifiques concernant votre situation. Il pourra aussi vous indiquer si vous devez consulter un médecin rapidement ou non.  
  5. Pour un dépistage de la COVID-19, il faut prendre rendez-vous en appelant au 450 644-4545 ou au 1 877 644-4545.Il est aussi possible de se présenter aux cliniques de dépistage sans rendez-vous sur le territoire.  
  6. Ne vous présentez à l’urgence des hôpitaux qu’en cas de complications importantes. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.