Publicité

8 juin 2021 - 11:00

Au moins sont affectés au territoire de Beauharnois-Salaberry

C'est le retour des cadets de la SQ dans les postes régionaux

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Depuis hier, les cadets de la Sûreté du Québec sont de retour dans plus de 70 municipalités régionales de comté (MRC), villes et municipalités de la province, pour une 11e année. Parmi les endroits où l'on retrouve au moins deux cadets sur le terrain, on peut nommer la MRC de Beauharnois-Salaberry. 

Selon la porte-parole du corps policier provincial, au moins deux cadets sont affectés par secteur.  Pour le Centre de services MRC Salaberry-de-Valleyfield, on en dénombre aux postes des MRC de Beauharnois-Salaberry, des Jardins-de-Napierville, du Haut-Richelieu et du Haut-St-Laurent

Cette année, 184 étudiants ou diplômés en techniques policières ont été embauchés dans le cadre du Programme de cadets de la Sûreté du Québec déployé en partenariat avec les municipalités qui reçoivent les cadets. 

Présence dans les quartiers et les parcs

Les cadets assurent notamment une présence dans les quartiers et les parcs, répondront aux demandes de renseignements des citoyens et prêteront main-forte aux patrouilleurs en effectuant de la surveillance et de la prévention auprès de la population. Leur aide sera particulièrement bienvenue en temps de pandémie.

Ce programme constitue une expérience de travail enrichissante pour les futurs policiers. En effet, il se distingue par la qualité de la formation offerte aux cadets ainsi que par l’encadrement dont ils bénéficient tout au long de la saison.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.