Publicité

8 juin 2021 - 09:00

Au cours des prochains mois

Mise à jour de l’inventaire du patrimoine bâti résidentiel de la MRC

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Au cours des prochains mois, la MRC de Beauharnois-Salaberry entamera la mise à jour de l’inventaire du patrimoine bâti résidentiel de son territoire, initialement réalisé en 2014-2015.

La MRC avait en effet produit à l’époque ce type d’inventaire en partenariat avec la chaire de recherche en patrimoine de l’UQAM dans le but d’orienter ses actions en matière de planification, de conservation et de mise en valeur du patrimoine. Au terme de l’exercice, ce sont plus de 1000 éléments patrimoniaux qui ont été répertoriés et au-delà de 500 fiches d’évaluation qui ont été rédigées.

Considérant que l’inventaire date déjà de plus de 5 ans et que le parc immobilier est en constante évolution, il s’avère nécessaire d’actualiser certaines des informations afin de ne pas perdre l’expertise développée antérieurement. L’entrée en fonction de madame Camille Crépeau comme conseillère en développement du patrimoine, grâce au soutien financier du ministère de la Culture et des Communications (MCC), nous aidera d’ailleurs à procéder à cette actualisation de nos données ”, confirme Catherine Parent, coordonnatrice au développement culturel à la MRC.

Partenariat MRC - Municipalités 

En réalisant cette démarche, la MRC met ainsi en lumière la grande richesse de notre patrimoine collectif qui est à la fois source de fierté et de sentiment d’appartenance à notre territoire. À cet égard, il importe de s’engager à la préservation et à la mise en valeur de nos acquis et de nos potentiels patrimoniaux. Cette actualisation de notre portrait patrimonial est d’autant plus pertinent, que la nouvelle loi sur le patrimoine culturel du Québec vient récemment d’entrer en vigueur le 1er avril dernier. Chose certaine, la MRC et les municipalités feront partenariat lorsque le moment viendra d’établir localement les modalités de fonctionnement du cadre législatif entourant les mesures de sauvegarde et de mise en lumière de nos éléments patrimoniaux ”, affirme pour sa part
Maude Laberge, préfète de la MRC.

Le territoire pris en photos

Dans le but d’actualiser les connaissances au sujet du parc immobilier patrimonial, madame Crépeau a déjà analysé les permis de construction, de rénovation et de démolition associés aux bâtiments déjà recensés, de manière à cerner les changements importants survenus au cours des dernières années.

Elle sera ensuite appelée au cours des mois de juin à septembre à se déplacer sur l’ensemble du territoire de la MRC afin de prendre de nouvelles photographies des bâtiments afin de documenter l’évolution ou la transformation de l’état physique du corpus patrimonial. Ne soyez donc pas étonné si vous l’apercevez, caméra à la main, prendre des clichés de votre lieu de travail ou de résidence.

Ultimement, les nouvelles données collectées seront intégrées à la base de données de la MRC, ce qui permettra d’avoir un portrait de l’évolution de l’inventaire patrimonial du territoire.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.