Publicité

19 mai 2021 - 09:00

Corvée de nettoyage

43 km de routes rurales nettoyés par une dizaine de pompiers de Salaberry-de-Valleyfield

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Dix pompiers de Salaberry-de-Valleyfield et leurs proches ont pris part, dimanche dernier, a une corvée de nettoyage sur leur temps personnel, à la suite d'un appel du Syndicat des pompiers du Québec section Salaberry-de-Valleyfield.

À partir de la caserne incendie Roma-Bougie dans le secteur de St-Timothée, ils se sont lancés dans le nettoyage de notre environnement sur 43 km de routes rurales, identifiées au préalable par l’organisateur, le pompier Benoit Mailloux, et ont collecté ainsi plus de 30 gros sacs à ordure.

Cette activité s’est tenue dans le respect des consignes sanitaires : les groupes se composaient de personnes d’une même bulle. Le résultat de trois heures d’efforts fut impressionnant. Sous le beau soleil, petits et grands ont rempli 30 gros sacs à ordures de nombreux déchets, dont des dizaines de bouteilles, deux bancs de bébé, des pneus, des produits en styromousse (plastique no. 6), des couches et une grande quantité de gobelets et autres déchets plus petits.

Disposer de ses déchets à l’écocentre

La Ville rappelle que l’Écocentre est accessible aux Campivallensiens et aux citoyens de Saint-Stanislas-de-Kostka et de Saint-Louis-de-Gonzague. Il permet de disposer, le plus souvent gratuitement, des matières qui pourront être réemployées, récupérées, valorisées ou éliminées adéquatement. Les citoyens peuvent donc, entre autres, y apporter les appareils réfrigérants non fonctionnels, bois, feuilles mortes, matériaux d’excavation et de construction, matériel informatique et électronique, matières recyclables domestiques, dont les contenants et emballages de papier, carton, verre, métal et plastique incluant le polystyrène (no.6), objets de métal, résidus domestiques dangereux, piles, pneus, surplus de déchets, encombrants et objets pouvant être réemployés.

À l’an prochain

« Cette corvée de nettoyage a été un réel succès! Le rendez-vous est lancé pour l’an prochain, en espérant pouvoir inviter les citoyens à se joindre à leurs pompiers dans cette action pour la planète. Chaque implication compte! J’en profite pour remercier tous les bénévoles présents, mais aussi les pompiers en service, qui ont été d’une aide précieuse », a rapporté Benoit Mailloux, pompier à Salaberry-de-Valleyfield et initiateur de la démarche.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.