Publicité

1 mai 2021 - 07:00

Actes de méfaits et de vandalismes commis sur place

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield limite l'accès au Camp Bosco

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

En raison d’actes de méfaits commis sur le terrain du Camp Bosco, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield a décidé de limiter l’accès à ce site de villégiature. Cela se traduit par une interdiction d’y stationner et l’abaissement des clôtures situées à l’entrée du site.

Selon l’administration municipale, les méfaits commis sur les lieux peuvent se décrire comme du flâner, des rassemblements illégaux ou encore du vandalisme au Camp Bosco, mais aussi sur les résidences voisines. Ces gestes peuvent s’expliquer par le fait que l’endroit n’est pas en activité présentement, ce qui fait en sorte que les lieux ne sont pas surveillés au quotidien.

Bien que l’endroit soit plus difficilement accessible, les marcheurs peuvent continuer de s’y rendre pour pratiquer leur loisir favori et garder la forme.

Durant la période estivale, lorsque le Camp Bosco, accueillera de nouveau des visiteurs, les clôtures seront ouvertes et des rondes de surveillance sont prévues.

 

 

 

 

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.