Publicité

28 avril 2021 - 18:48

Crise au CISSSMO

Yves Masse est destitué de ses fonctions

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Après avoir été largement critiqué dans les dernières semaines, le président-directeur général du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest (CISSSMO), Yves Masse, a été destitué de ses fonctions, ce mercredi. Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en a fait l’annonce dans les dernières minutes.

Madame Lise Verreault occupera le siège par intérim et son entrée en poste est effective dès maintenant.

Madame Verreault aura pour mandat de mettre en place un plan visant à assurer le maintien des services dans la région dans le contexte des enjeux présents, notamment en ce qui concerne les infrastructures, la pénurie de main-d'œuvre et la pandémie, qui vient rendre la situation plus difficile.

Titulaire d'un baccalauréat en administration des affaires de l'Université du Québec à Rimouski, d'un certificat en gestion des services de santé de l'Université de Montréal et d'une maîtrise en gestion et développement des organisations de l'Université Laval, madame Verreault possède une longue feuille de route en tant qu'administratrice, notamment au sein du réseau de la santé et des services sociaux, de 1996 à 2007. Elle passe ensuite du côté du ministère de la Santé et des Services sociaux, où elle occupera divers postes de haute gestion, dont celui de sous-ministre, de 2013 à 2014, avant d'occuper des fonctions similaires dans d'autres ministères. Depuis 2016, elle est administratrice pour différentes sociétés.

« Madame Verreault, avec sa grande expérience des enjeux organisationnels dans le domaine de la santé, est la candidate tout indiquée pour occuper ce poste stratégique, le temps de résoudre certains enjeux de gestion au sein du CISSS. Je tiens également à saluer monsieur Masse pour sa contribution à l'établissement au cours des dernières années, notamment dans le cadre du projet du nouvel hôpital de Vaudreuil, un projet phare pour la région et les usagers du CISSS », a souligné le ministre Christian Dubé.

Plus de détails suivront.

À lire également

Le CISSSMO se remettra-t-il de la crise?

Des médecins exigent la mise sous tutelle de l’hôpital du Suroît

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.