Publicité

24 avril 2021 - 07:00

Pénurie de personnel

Des patients de l'Hôpital du Suroît pourraient être redirigés vers Ormstown

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Dans un contexte où les enjeux de main-d’œuvre sont encore importants dans certains secteurs, notamment, à l’Hôpital du Suroît, le CISSS de la Montérégie-Ouest annonce que les patients se présentant à l’urgence de l’Hôpital du Suroît avec un besoin d’hospitalisation pourraient être transférés à l’Hôpital Barrie Memorial.

L’objectif de cette mesure est d’utiliser à son plein potentiel l’hôpital d’Ormstown, entre autres, pour ses équipes et son plateau technique, mais aussi pour prêter main-forte au Suroît et ainsi assurer une prestation de soins et services sécuritaires et de qualité pour la clientèle. Par cette mesure, le CISSS de la Montérégie-Ouest vient confirmer la contribution importante de l’hôpital Barrie Memorial pour le bien-être de la population. 

« Cette mobilisation entre les équipes médicales et le personnel de ces deux hôpitaux montre bien que c’est en travaillant ensemble que l’on peut trouver des solutions. Bravo aux équipes pour leur belle collaboration, souligne Philippe Besombes, directeur général adjoint aux programmes de santé physique générale et spécialisée. La pénurie de main-d’œuvre est un enjeu avec lequel nous devions travailler avant même le début de la pandémie. Nous devons continuer de travailler tous ensemble à la mise en place de solutions à court et à long terme pour la sécurité des employés et des usagers, qui est au cœur de nos préoccupations », ajoute-t-il. 

Rappelons que dans les dernières semaines, le CISSSMO a annoncé que les accouchements prévus à l’Hôpital du Suroît seraient transférés vers des centres hospitaliers montréalais. Des unités des soins ont également dû être fermées pour mobiliser le personnel.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.