Publicité

22 avril 2021 - 12:00

Assouplissements du conseil municipal

Terrasses et camions de rues autorisées à Salaberry-de-Valleyfield cet été

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Bonne nouvelle pour les citoyens de Salaberry-de-Valleyfield à l'approche de la saison chaude: ils pourront manger leur plat favori sur la rue ou sur une terrasse cet été. Lors de la plus récente réunion du conseil municipal de ce mardi 20 avril, les élus ont autorisé la cuisine de rue sur le territoire, en plus de renouveler et de bonifier l'assouplissement quant aux terrasses et à l'affichage extérieur. 

L’objectif est de soutenir autant que possible les commerces du territoire, comme initié au printemps 2020, au début de la pandémie. Le maire de Salaberry-de-Valleyfield, Miguel Lemieux, a tenu à remercier au nom du conseil municipal « les services du Développement économique et de l’Urbanisme qui se mobilisent pour mettre en place des stratégies permettant à la Ville de soutenir, à son niveau, les commerçants et d’encourager l’achat local tout en animant la ville ».

Nouveauté - Cuisine de rue

Du 15 mai au 20 octobre, les restaurateurs pourront installer temporairement sur leur terrain un équipement mobile afin d’opérer eux-mêmes une activité de cuisine de rue. La mise en vente de plats, d’aliments et de boissons à l’extérieur pourra attirer des clients toujours en quête d’expériences.

Concrètement, ce projet pilote permettra d’installer un chariot, un kiosque ou même un camion-restaurant (« foodtruck ») sur la propriété privée, à proximité du commerce, afin de préparer et servir repas et breuvages. En plus de faire une demande au MAPAQ et de l’obtenir, le restaurateur doit, préalablement à l’installation, déposer un plan au Service de l’urbanisme et permis pour obtenir un certificat d’autorisation sans frais.

Terrasses temporaires et chapiteaux

À nouveau, les restaurateurs pourront exceptionnellement installer des terrasses temporaires du 15 mai au 20 octobre, afin d’augmenter leur capacité d’accueil. Trois formules de terrasse sont possibles : sur des espaces verts propriétés du restaurateur; sur son stationnement (maximum de 30 % des cases); et, au centre-ville élargi, sur les trottoirs et sur la ou les cases de stationnement devant l’établissement concerné. Enfin, la Ville autorise aussi, sous certaines conditions, les commerçants-restaurateurs à installer des chapiteaux sur leur terrain.

Toutes ces installations nécessiteront le plus grand respect des normes sanitaires, lorsqu’elles seront permises par la Santé publique. Attention, dans les cas où la terrasse est sur la propriété privée ou attenante à un restaurant, il faut l’autorisation de la Santé publique pour cet aménagement perçu comme une extension de la salle à manger.

Demande unique à la RACJ

La Ville rappelle aussi l’importance d’obtenir une autorisation auprès de la Régie des alcools, des courses et des jeux du Québec (RACJ) pour les restaurants servant de l’alcool, qu’importe l’alternative utilisée, si le palier d’alerte à la région l’autorise. Pour plus de détails sur la marche à suivre, il suffit de communiquer avec le Service du développement économique. »

Affichage temporaire

Pour donner l’opportunité aux commerçants de maximiser leur visibilité, la Ville autorise à nouveau et exceptionnellement l'affichage d’une banderole à l'extérieur pour les commerces et les restaurateurs. D’une superficie maximale de 3 m2, elle ne doit pas dépasser la largeur de la façade de l’établissement. Les enseignes de type « sandwich » et « plumes » sont aussi exceptionnellement autorisées toute l’année par la Ville, aux conditions édictées dans le règlement 150 concernant le zonage, afin de signaler les commerces ouverts et favoriser l’activité économique.

Pour prendre connaissance des détails de ses assouplissements règlementaires temporaires, les commerçants et restaurateurs doivent consulter le site Web de la Ville : ville.valleyfield.qc.ca, dans la section « Affaires ». Ils sont aussi invités à contacter la conseillère en développement dédiée au commercial, Émilie St-Onge, par courriel à [email protected]valleyfield.qc.ca ou au 450 370-4877.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.