Publicité

22 avril 2021 - 08:00

Arrêté ministériel pour les mettre à contribution

Les thérapeutes du sport peuvent administrer des vaccins contre la COVID-19

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le 16 avril dernier, le gouvernement provincial adoptait un arrêté ministériel stipulant que les titulaires d'un diplôme délivré au Québec de premier cycle en thérapie su sport pourraient administrer le vaccin contre la COVID-19. 

Cependant, ceux-ci doivent détenir un diplôme délivré au Québec pour pouvoir mettre l'épaule à la roue et participer à l'effort de vaccination. 

Cette autorisation est aussi accordée aux étudiants inscrits au moins à la deuxième session de leur avant dernière année d’études d’un programme d’études universitaires de premier cycle en thérapie du sport offert au Québec. 

Les membres de la CTSQ (Corporation des thérapeutes du sport du Québec) devront au préalable avoir suivi une formation à cet effet reconnue par le ministre de la Santé et des Services sociaux.

La direction de la CTSQ avait offert, à quelques reprises déjà, les services de ses membres, à la grandeur du Québec, pour accélérer la campagne de vaccination contre la Covid-19.

Les quelques 400 membres, répartis au Québec, sont des professionnels de la santé qui possèdent les compétences en soins de santé. Plusieurs d’entre eux ont d’ailleurs prêté main-forte au personnel dans les résidences pour personnes âgées depuis le début de la pandémie.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.