Publicité

21 avril 2021 - 11:00

Lettre du président, Claude Jolin

Le conseil d'administration du CISSSMO accorde sa plein confiance en Yves Masse

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Dans la foulée des récentes sorties médiatiques mettant en lumière la situation critique du Centre intégré de santé et services sociaux de la Montérégie-Ouest (CISSSMO), le conseil de l’administration de l’organisation a tenu à réitérer son appui envers le président-directeur général, Yves Masse, via une lettre signée par le président du conseil d’administration, Claude Jolin.

Rappelons que le Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens (CMDP) a demandé la muse sous tutelle de l’Hôpital du Suroît, quelques semaines après que le président de l’Association des médecins omnipraticiens du Sud-Ouest, le docteur Sylvain Dufresne, ait dénoncé l’absence de leadership de la direction du CISSSMO.

Voici l’intégralité de la lettre publiée par M. Jolin.

La pandémie qui perdure depuis plus d’un an a effectivement eu des impacts significatifs sur l’essoufflement et la mobilisation. La situation actuelle de main-d’œuvre dans nos milieux est critique, notamment dans nos installations hospitalières. La sortie récente du Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens (CMDP) demandant la mise sous tutelle de l’Hôpital du Suroît laisse sous-entendre l’inaction du conseil d’administration et de la direction du CISSS de la Montérégie-Ouest face à la situation de main-d’œuvre et la croissance des besoins de la population.

À ce titre, le conseil d’administration a plutôt été témoin d’une équipe de gestion sincèrement mobilisée à trouver des solutions, qui a fait preuve d’un engagement exemplaire en faisant plusieurs représentations auprès des différentes instances incluant l’équipe ministérielle et a tendu la main aux membres de l’équipe médicale à plusieurs reprises pour collaborer au déploiement d’actions d’amélioration. Ainsi, bien que certaines décisions difficiles ont dû être prises dans les dernières semaines afin de réorganiser certains services, il est important de rassurer la population que celles-ci ont été prises de façon à assurer des services sécuritaires et en impliquant toutes les parties prenantes.

De plus, le conseil d’administration a un comité de gouvernance et d’éthique qui a pour mandat de s’assurer de la bonne gouvernance de l’organisation ainsi que de l’application du code d’éthique et de déontologie en vertu de la Loi sur les services de santé et les services sociaux (LSSSS). L’analyse des enjeux actuels et des insatisfactions vécues, bien qu’ils soient pris sérieusement par le conseil d’administration, ne démontre aucun manquement au niveau de la gouvernance de l’organisation.

De même, le fonctionnement du comité de direction est révisé selon les enjeux, en synergie avec les membres du comité de direction, ce qui témoigne de l’ouverture du président-directeur général à améliorer concrètement la situation en cohérence avec les valeurs de l’organisation. Nous savons par ailleurs que certains médecins sont inquiets du récent départ de la directrice des services professionnels et de l’enseignement médical. Bien que nous soyons également attristés de son départ, nous souhaitons rappeler que notre organisation repose sur plus de 500 médecins, 300 gestionnaires et 10 000 employés et que la collaboration de tous est essentielle à la réussite et l’atteinte des objectifs qui nous sont communs, soit des services sécuritaires à la hauteur des besoins de notre population.

Le conseil d’administration joint donc sa voix aux appuis reçus au cours des dernières semaines afin d’affirmer publiquement avoir confiance en M. Yves Masse, président-directeur général et à toute l’équipe de la direction générale. Au cours des derniers mois et depuis la création du CISSS de la Montérégie-Ouest, il a pu démontrer son leadership ainsi que sa capacité à faire avancer des projets, notamment le projet du nouvel hôpital de Vaudreuil-Soulanges, le complexe temporaire à l’Hôpital du Suroît et les deux maisons des aînés qui permettront de mieux répondre aux besoins croissants de la population. Nous pouvons ajouter le support à l’élaboration d’un modèle novateur dans nos centres de vaccination COVID-19. Nous croyons donc qu’il a toute la légitimité de poursuivre son mandat afin de soutenir l’organisation à sortir de la crise actuelle.

Claude Jolin, Président du conseil d’administration du CISSS de la Montérégie-Ouest

Néomédia a tenté de joindre Claude Jolin, toutefois, le CISSSMO n'avait toujours pas donné suite à notre demande au moment d'écrire ces lignes. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.