Publicité

17 avril 2021 - 07:00

Transferts de propriété en cours

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield sera bientôt propriétaire des trois arénas de son territoire

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Alors que les Centres sportifs de Salaberry-de-Valleyfield sont sans revenus depuis maintenant près d'un an en raison de la situation actuelle, les trois arénas du territoire passeront prochainement aux mains de la municipalité. 

Une promesse de vente devra être conclue, au plus tard le 1er septembre 2021, pour le transfert de propriété des trois arénas des Centres Sportifs à la Ville de Salaberry-de-Valleyfield et être publiée au registre foncier au plus tard le 31 décembre 2021. C'est ce que laisse savoir l'administration municipale par voie de communiqué. 

Aide financière 

Les membres du conseil municipal de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield ont convenu, lors de la séance extraordinaire du 12 avril, de soutenir
financièrement les Centres Sportifs. Cette aide monétaire d'une somme de 696 000$ permettra 
la réalisation de divers travaux de réparations à l’aréna Salaberry. Un soutien mensuel d’environ 100 000 $ sera aussi versée, sur présentation des pièces justificatives requises, dans le but d’assurer la poursuite des activités jusqu’au transfert de propriété. Ces sommes d’argent seront puisées à même la subvention d’aide gouvernementale reçue par la Ville, en lien avec la COVID-19.
 

Transferts de propriété 

Dans la foulée de cette aide financière, les deux organisations ont accepté mutuellement d’élaborer une entente afin de planifier adéquatement le transfert de propriété des trois arénas (Salaberry, Centre Civique et Saint-Timothée) à la Ville de Salaberry-de-Valleyfield. Les détails seront connus ultérieurement, au moment de la signature d’un protocole d’entente, qui devra être conclu d’ici le 15 mai prochain.

Cette décision survient après une étroite collaboration entre les deux organisations pour éviter des procédures complexes et onéreuses. « De
part et d’autre, nous avons convenu que ce transfert de propriété était préférable pour le maintien des services. L’objectif est d’assurer une bonne transition et d’établir les ententes nécessaires pour faire progresser le projet
», a précisé le maire, monsieur Miguel Lemieux.

« Les Centres sportifs sont sans véritable revenu depuis plus d’un an. Alors, tous conviendront que cette situation de pandémie prolongée a plombé notre organisation et mis nos propriétés en péril. Nous voyons donc d’un très bon œil cette aide municipale et cette solution qui vient supporter les services récréatifs à la population, ainsi que l’expertise de
nos équipes des Centres sportifs, tant dans nos arénas que pour la gestion de notre Bingo 
», a poursuivi monsieur Richard Mercier, président des Centres Sportifs de Salaberry-de-Valleyfield.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.