Publicité

12 avril 2021 - 11:00

14 lits seront fermés et 22 seront regroupés

Le manque de personnel force l’Hôpital du Suroît à fermer une unité de soins

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Les nombreux départs non planifiés et les congés de maternité auront eu raison de l’unité de soins 3b de l’Hôpital du Suroît puisqu’elle sera temporairement fermée afin de permettre le redéploiement du personnel dans d’autres unités en difficulté. Par conséquent, 14 lits seront fermés et 22 autres seront regroupés afin de maximiser l’usage des ressources.

« La situation de la main-d’œuvre est effectivement critique dans nos hôpitaux et des décisions difficiles sont prises en collaboration avec les principales parties prenantes afin d’assurer une prestation de services sécuritaires à la population », explique la porte-parole du CISSSMO, Jade St-Jean.

L’unité qui sera fermée se veut une unité de médecine qui comprend également quatre lits de pédiatrie. Mme St-Jean indique que néanmoins, « le corridor de services qui a été instauré avec l’Hôpital de Sainte-Justine est maintenu. Cette décision a été prise pour le bien et la sécurité des équipes et des usagers puisqu'il était impossible d'y maintenir les opérations courantes », poursuit la porte-parole du CISSSMO. 

Rappelons que le 7 avril, Néomédia annonçait que le CISSS de la Montérégie-Ouest avait modifié temporairement l’offre de services en obstétrique à l’Hôpital du Suroît afin d’assurer aux familles des soins et des services d’obstétrique sécuritaires et de qualité. 

Ainsi plusieurs accouchements devront être redirigés vers l’Ouest-de-l’Île de Montréal. Une entente en ce sens avec le CIUSS de l’Ouest-de-l’Île a d’ailleurs été entérinée.

Ajout de personnel et diminution du nombre de patients

Différentes solutions ont été mises en place pour éviter qu’il y ait une congestion au niveau de l’urgence en raison de la fermeture des lits. Parmi ces solutions, le CISSSMO souligne « l’ajout de personnel supplémentaire du soutien à domicile pour la gestion des congés. Des mesures additionnelles sont réalisées pour diminuer le nombre de patients en fin de soins actifs dans nos lits de courte durée. À ce titre, notre taux est actuellement de 6 % comparativement à 20 % l’an dernier. Notons également qu’en fonction de l’achalandage, des réorientations des ambulances vers les deux autres hôpitaux du CISSS sont effectuées », ajoute Jade St-Jean.

Pour pallier les enjeux de main-d’œuvre à court terme, le CISSSMO souligne que toutes les options seront envisagées. « En plus du personnel d’autres directions qui sont dirigées vers les secteurs critiques, les gestionnaires qui ont une formation clinique sont aussi sollicités régulièrement pour aller prêter main-forte dans nos hôpitaux pour supporter les équipes. D’autres titres d’emploi sont également utilisés en soutien aux unités de soins », d’ajouter la porte-parole.

Finalement, le CISSSMO souligne l’intensification de ses actions de recrutement. « La campagne de recrutement majeure des dernières semaines a permis de recruter 328 personnes dont 65 candidates à l'exercice de la profession infirmière (CEPI) et 103 étudiants en soins infirmiers qui se joindront au CISSS de la Montérégie-Ouest en mai prochain », conclut Jade St-Jean.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.