Publicité

9 avril 2021 - 12:00 | Mis à jour : 14:55

Salaberry-de-Valleyfield

Quatre partenaires s'associent pour vacciner en entreprise

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

C’est confirmé: CEZinc, Glencore, le Collège de Valleyfield et le Centre de services scolaire de la Vallée-des-Tisserands seront partie prenante de la première vague pour la vaccination en entreprise.

À la suite de l’appel du ministère de la Santé pour que les grandes entreprises contribuent à l’effort de la vaccination grand public, CEZinc a immédiatement développé un partenariat avec les trois autres entreprises de Salaberry-de-Valleyfield pour financer et mettre en place une clinique de vaccination.

« Nous sommes privilégiés d’être parmi les 13 initiatives choisies au Québec quant à la vaccination en entreprise. Merci à nos partenaires soit Glencore, le Collège de Valleyfield et le Centre de services scolaire de la Vallée-des-Tisserands de plonger dans cette aventure avec nous pour le bénéfice de la population de la région », précise d’entrée de jeu Jean-François Gagnon, directeur des ressources humaines chez CEZinc.

Précisons que les projets sélectionnés devaient s’engager à répondre à cinq critères importants, soit:

  1. Assurer la vaccination des entreprises partenaires et de la population en général;
  2. Assurer une vaccination sur 16 semaines, soit en mai, juin, juillet et août;
  3. Défrayer 100% des coûts relatifs à l’organisation des cliniques de vaccination;
  4. Recruter le personnel en dehors du réseau de la santé
  5. Assurer la vaccination en suivant les priorités émises par le gouvernement provincial;

« Nous allons engager entre 20 et 30 employés pour s’assurer du bon fonctionnement de la clinique de vaccination. Pendant les 16 semaines, notre mission est d’administrer 15 000 doses. Au total, notre budget de fonctionnement est de 300 000$ dont les deux tiers seront assumés par CEZinc. Nous sommes présentement à la recherche de financement, mais aussi de ressources (locaux ou autres) auprès de d’autres partenaires corporatifs du milieu. Avis aux intéressés. »

Tous les partenaires contribuent 

De son côté, le Collège de Valleyfield mettra à la disposition de la clinique de vaccination son gymnase. « Il a déjà servi à cinq reprises dans le passé en recevant des cliniques de dépistage. Nous mettrons aussi à contribuer nos ressources des  départements d’études en santé afin de contribuer à cet effort unique et historique », précise Marc Rémillard, directeur général du Collège de Valleyfield.

Même son de cloche du côté du CSSVT qui va aussi rendre disponible le Centre du Nouvel-Envol de Salaberry-de-Valleyfield pour la vaccination. « On offre aussi nos locaux, au Centre de formation professionnelle de Beauharnois au CISSSMO pour de la formation. Bien sûr nous mettrons aussi à contribution nos ressources des programmes de santé », mentionne Marc Girard, directeur général.

En respectant strictement le cahier de charge du ministère de la Santé, CEZinc et ses partenaires pourront administrer près de 180 doses du vaccin par jour. Tout sera en place pour débuter la vaccination dès la première semaine de mai. La vaccination couvrira les employés et leur famille respective des entreprises partenaires, mais aussi la communauté en général tout en respectant les priorités émises par la santé publique.

Le député Claude Reid n’a pas caché sa fierté qu’une des initiatives retenues pour la première phase de vaccination en entreprise soit dans son comté. « Notre objectif avec ces nouvelles cliniques de vaccination est d’administrer un vaccin à 500 000 Québécois partout au Québec. »

« Depuis le début de la pandémie, on a tout mis en oeuvre pour protéger le mieux possible nos employés qui ont contribué à faire un travail remarquable malgré les nombreuses contraintes. Cette opportunité de participer activement à la campagne de vaccination nationale est parfaitement alignée avec notre démarche collective depuis plus d’un an Je suis particulièrement fière du leadership que l’équipe de CEZinc manifeste dans cette initiative d’intérêt public », indique Liana Centomom chef de la direction chez CEZinc.

Notons que la clinique de vaccination devrait être en opération dès le début mai. Les personnes intéressées à y prendre rendez-vous pourront le faire de deux façons. « 50% des doses seront destinées à la population qui pourra s’inscrire via la plateforme numérique Clic Santé. Les autres doses restantes seront réservées aux entreprises et organismes afin de vacciner leur personnel selon des plages qui leur conviendra. Par exemple, les enseignants pourront être vaccinés de soir et les week-end pour ne pas nuire à leur emploi », conclut M. Gagnon. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.