Publicité

30 mars 2021 - 10:00

Pas de panique en vue pour les déménagements dans Vaudreuil-Soulanges

Trouver un déménageur en temps de pandémie

Les déménageurs affichent déjà complet pour bien des dates en juin et juillet. Il n’y aurait toutefois pas d'inquiétude à avoir selon un déménageur de la région du Suroît. 

La saison des déménagements ne fait pas exception aux autres années, même si l’on constate une augmentation des demandes. « À partir de la semaine de relâche, la ruée commence. J’ai toujours beaucoup d'appels et tout se concentre pour mai, juin et juillet », explique Bruno Girouard de Déménagement Giroule présent dans la région depuis 1997. 

À la suite de l’annonce du Clan Panneton il y a près de trois semaines, qui indiquait que tout était réservé, M. Girouard a vu les répercussions jusque dans la région. « La journée où l’article est paru, j’ai reçu beaucoup plus d’appels. Même les gens qui avaient réservé avec moi étaient inquiets et me rappelaient. On est en région ici, ce n’est pas Montréal », observe-t-il. 

Ce dernier tient à préciser qu’il est usuel que les places commencent à se faire rares, notamment pour le 1er juillet, à ce temps-ci de la saison. « C’est normal. Il n’y a pas de panique à avoir. Toutes les compagnies de déménagement, le 1er juillet on se le fait réserver parfois six mois d’avance », indique-t-il. 

Augmentation des prix 

Selon Bruno Girouard, certains déménageurs profitent de cette rareté afin d’augmenter leur prix, et ce, surtout à Montréal. « Tu ne veux pas en passer une au monde parce que c’est le 1er juillet. Mon mois est fait, ce n’est jamais une belle journée pour moi », explique-t-il. 

Vaudreuil ce n’est pas Montréal

M. Girouard mentionne aussi que « la situation n’est pas la même quand on traverse le pont ». L’île de Montréal détient beaucoup de logements à louer comparativement aux zones résidentielles du Suroît. 

Il constate néanmoins une nette augmentation des immeubles à condo et à d’appartements sous location dans la région. Selon lui, cela va de soi considérant la hausse démographique que connaît la MRC depuis une vingtaine d’années. « C’est le deuxième Dix30 qui s’en vient ici », ajoute-t-il. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.