Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Ce midi à l'Hôpital du Suroît

Le Syndicat des professionnelles en soins de la Montérégie-Ouest milite pour la suspension de l'Arrêté 007

durée 15h00
26 mars 2021
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Voir la galerie de photos

Malgré la pluie qui s’abattait sur Salaberry-de-Valleyfield, une trentaine de membres du Syndicat des professionnelles en soins de la Montérégie-Ouest se  sont faits entendre devant l’Hôpital du Suroît ce midi. Leur objectif? Inciter le gouvernement à cessez l’Arrêté 007 adopté par le gouvernement de François Legault en mars 2020, au début de la crise qui perdure à ce jour.

Depuis l'adoption de cet Arrêté, plus de 300 professionnelles ont quitté la navire seulement au sein du CISSSMO. Une situation qui ne s'améliorera pas si cette mesure gouvernementale n'est pas levée rapidement. 

« On ne peut plus faire confiance au gestionnaire. Il n’y a presque plus de cas de COVID-19 dans tout notre CISSS et pourtant, les mesures de l’Arrêté 007 sont encore utilisées mur à mur. Le ministre Dubé nous a garanti une reprise progressive des activités pour permettre aux professionnelles en soins de souffler, or c’est tout l’inverse qui se produit. En Montérégie-Ouest, il manque 50% de professionnelles en soins dans notre établissement et pourtant, les activités continuent sans que l’employeur n’évalue la situation. Depuis un an, ce sont plus de 300 professionnelles en soins qui ont quitté l’établissement. Quand tu donnes des services sans le personnel nécessaire, tu mets inévitablement tout le monde à risque et les conséquences peuvent être graves. Il est où le PDG de l’établissement? Que fait-il pour trouver des solutions? », lance Mélanie Gignac, présidente du Syndicat des professionnelles en soins de la Montérégie-Ouest.

Le mouvement syndical représente les infirmières, les infirmières auxiliaires, les inhalothérapeutes et les perfusionnistes cliniques. 

Qu’est-ce que l’Arrêté 007? Quels sont les impacts de celui-ci sur le futur recrutement? Comment se passe le quotidien à l’Hôpital du Suroît? Mme Gignac a accepté d’accorder une entrevue à Néomédia Valleyfield pendant la manifestation tenue ce midi.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 9h00

Trudeau et Poilievre s'affrontent dans de premiers échanges en Chambre

Le premier ministre Justin Trudeau et le nouveau chef de l'opposition officielle, Pierre Poilievre, ont opposé leurs visions sur les meilleures façons de lutter contre la hausse du coût de la vie, jeudi, au cours de premiers échanges en période des questions aux Communes. Le leader conservateur a réitéré ses demandes que les libéraux annulent ...

24 septembre 2022

Le comité Sauvons le Centre mère-enfant dépose son étude au CISSSMO

Ce mercredi soir, le 21 septembre, à l’Hôpital Anna-Laberge des représentants de la mobilisation citoyenne Sauvons le Centre mère-enfant et la mission régionale de l’Hôpital du Suroît ont déposé une étude au conseil d'administration du CISSSMO. Le document démontre hors de tout doute, que la réponse au besoin en matière de santé de la population ...

23 septembre 2022

Un nouveau service pour les gens malades sans médecin de famille

Bonne nouvelle pour les citoyens de la Montérégie-Ouest qui n'ont pas de médecin de famille. Saviez-vous qu'il est maintenant possible d'avoir accès à un nouveau service : le guichet d’accès à la première ligne (le GAP)?  Cette nouvelle ressource s'adresse aux gens inscrits  sur la liste d’attente (sur le Guichet d’accès à un médecin de ...