Publicité

14 mars 2021 - 07:00

Plusieurs ententes signées dans les 15 derniers mois

Fondation du Collège de Valleyfield: bien supportée malgré la crise

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Si la pandémie a son lot de désagréments pour plusieurs organismes et remet en question la survie de plusieurs d’entre eux, ce n’est pas le cas de la Fondation du Collège de Valleyfield. Au contraire, depuis décembre 2019, l’organisme multiplie les ententes avec des partenaires. À ce jour, celles-ci équivalent à près de 500 000$.

Dans les quinze derniers mois, la direction générale de la Fondation du Collège de Valleyfield n’a pas chômé. Que ce soit Yves Trottier, ou sa prédécesseure Mireille Théorêt, la santé financière de l’organisme est excellente.

Au cours de cette période, des ententes financières ont été paraphées avec des partenaires comme Desjardins, la Ville de Vaudreuil-Dorion, le pharmacien Michel Vinet, CEZinc et plus récemment Canadian Tire qui remettra 3000$ à la Fondation pour les cinq prochaines années. Soulignons que la plupart de ses partenaires gravitaient déjà autour de la Fondation du Collège de Valleyfield avant la crise actuelle ou, comme Canadian Tire, avaient déjà contribué à la campagne de financement majeure de l’organisme tenue entre 2010 et 2015.

« Nous avons aussi des pourparlers en cours avec d’autres partenaires potentiels. Je mentirais en disant que ça ne va pas ou que la pandémie a eu un gros impact sur les finances de l’organisme. On peut expliquer la multiplication de ses partenariats par le fait qu’aucune campagne majeure n’avait eu lieu depuis 2015 », raconte le directeur général Yves Trottier.

Un seul impact dû à la pandémie

La seule conséquence de la pandémie sur l’organisme est qu’elle a forcé l’annulation du Vins et causerie prévu en novembre dernier 

Pour pallier à cette annulation, la Fondation a mis sur pied un tirage en décembre dernier. Les fonds recueillis avec cette initiative sont d’environ 20 000$, soit 3000$ de plus que l’année précédente. « Nous n’avons pas eu de frais à payer cette année pour organiser l’événement, c’est pour cette raison qu’on a pu récolter plus d’argent. Le tirage sera de retour cette année », ajoute-t-il.

Des événements à venir?

En mai prochain, si les conditions sanitaires le permettent, la Fondation du Collège de Valleyfield prendra part à une collecte de rue qui se tiendra à Salaberry-de-Valleyfield. Annuellement, la municipalité permet à des causes de son territoire de se positionner sur des artères routières majeures du territoire municipal pour recueillir des fonds.

Toujours si la situation l’autorise, le Vins et causerie pourrait avoir lieu en novembre 2021. « On travaille déjà sur l’événement, mais nous nous ajusterons en fonction des règles en vigueur à ce moment-là. »

En terminant, M. Trottier salue l’excellente gestion de l’ancienne directrice générale de la Fondation, Mireille Théorêt. « L’organisme était en bonne santé financière lors de mon arrivée grâce à elle et au conseil d’administration. Nous avions un bon coussin financier qui nous a permis de ne pas paniquer et de passer au travers la crise sans dommages. »

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.