Publicité

11 mars 2021 - 08:00

Ludique et éducatif

Un jeu pour les 9 à 12 ans pour aborder la violence faite aux enfants

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le Regroupement des organismes Espace du Québec, dont fait partie Espace Suroît, a trouvé un moyen original de sensibiliser les 9 à 12 ans à la violence. C'est via le jeu ludique et éducatif Futuraville, disponible sur le web et les appareils Android et Apple que les jeunes seront mieux outillés pour prévenir la violence. 

Ce nouvel outil de prévention destiné au 9 à 12 ans a pu être concrétisé grâce à l'obtention d'une subvention du ministère de la Santé et des Services sociaux au Regroupement des organismes Espace du Québec (ROEQ). 

Dans ce jeu, on aborde les notions de prévention de la violence faite aux enfants de façon sécuritaire et amusante. Gagnant du prix meilleur jeu à impact social dans le cadre de l’événement MÉGAMIGS 2020, Futuraville permettra aux enfants de devenir des agents de changement en prévention de la violence. 

« L’enfant qui entre dans l’univers du jeu sera accueilli dans une ville futuriste où certains enfants de leur âge ne se sentent pas très bien et vivent diverses situations difficiles. La mission du jeu est de trouver les enfants dans la ville et de chercher des informations pour comprendre ce qui se passe dans leur vie. L’enfant devra ensuite tenter d’aider les jeunes de Futuraville en trouvant des solutions pour réagir face à la situation de violence qu’ils vivent et, ainsi, les aider à reprendre confiance et à se sentir mieux  », précise Stéphanie Nesteruk, animatrice en prévention de la violence faite aux enfants chez Espace Suroît. 

Le ROEQ a travaillé en collaboration avec le studio québécois de développement de jeux vidéo et d’applications mobiles Triple Boris pour la réalisation de FUTURAVILLE. 

Pour découvrir ce jeu, on peut visiter le espacesansviolence.org/jeunesse ou en télécharger sur Google Play ou Apple Store.

Les parents et toute personne travaillant auprès des jeunes de 9 à 12 ans pourront profiter de cet outil pour discuter de prévention de la violence avec eux et les sensibiliser sur le sujet.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.