Publicité

4 mars 2021 - 07:00

Une tendance à la baisse soutenue

Bilan de la situation épidémiologique dans le Suroît

Cela fait déjà quelques semaines que le nombre de nouveaux cas confirmés à la COVID-19, les décès et les hospitalisations sont en baisse dans les MRC de Beauharnois-Salaberry et de Vaudreuil-Soulanges, ainsi que sur le territoire de la Montérégie. 

Avec 22 nouveaux cas pour Beauharnois-Salaberry et 57 à Vaudreuil-Soulanges pour la semaine du 22 février au 1er mars, la région du Suroît enregistre l’un des plus bas bilans hebdomadaires depuis l’été dernier avec un total de 79 cas. 

La Montérégie a, pour la première fois depuis 6 septembre dernier, aucun décès pour la dernière semaine. La région a aussi qu’une seule hospitalisation pour la même période. 

La deuxième vague aura bel et bien fait rage pendant l’automne et les premiers mois de l’hiver, mais heureusement, avec les mesures sanitaires telles que le couvre-feu et la surveillance accrue des rassemblements, la province a pu limiter les dégâts. Québec annonçait ce lundi 1er mars 588 nouvelles infections.

Selon les données les plus récentes de la Direction de la santé publique de la Montérégie, les municipalités dénombrant le plus de cas dans le Suroît étaient Vaudreuil-Dorion avec 57, 12 pour L’Île-Perrot, 10 à Pincourt et Salaberry-de-Valleyfield avec 15.

Pour ce qui est des éclosions, la Montérégie en compte 90, dont 20 en milieu de vie fermé ou de soins, 31 en milieu scolaire et le même nombre en milieu de travail. 

Malgré des chiffres à la baisse et une moyenne d’âge des décès à 84 ans, il faut continuer de respecter les consignes pendant la semaine de relâche, et ce surtout avec l’avènement des variants du coronavirus. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.