Publicité

24 février 2021 - 08:00 | Mis à jour : 11:34

La Caisse Desjardins de Salaberry-de-Valleyfield y contribue

Nouvelle identité numérique pour la Paroisse de Saint-Timothée

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Grâce à une contribution financière de la Caisse Desjardins de Salaberry-de-Valleyfield, la Paroisse de Saint-Timothée pourra bénéficier d'un rayonnement numérique optimal pour les trois prochaines années. 

Concrètement, la paroisse a investi les sommes versées dans le redéploiement du tout nouveau site Internet accessible au www.eglise-st-timothee.ca. La plateforme web est une réalisation de ZEL Agence de communication et est hébergée localement par le Groupe NEOTECH-HelpOX. La publication hebdomadaire de son Feuillet paroissial est aussi financée par le biais de cette entente. 

« Nous sommes très heureux de cette entente et de pouvoir compter sur Desjardins comme partenaire. Pour nous, il était normal de se tourner vers des entreprises locales au moment de remettre notre site web au goût du jour et de l'héberger. Nous sommes très fiers du résultat. En plus d'assumer les frais relatifs à ces deux services jusqu'en 2023, cette entente nous permet de couvrir aussi les frais d'impression de notre feuillet paroissial qui est distribué sur une base hebdomadaire à raison de 200 à 250 exemplaires », indique Gaston Morand de la Paroisse Saint-Timothée. 

En tant que coopérative, le rôle de Desjardins est de répondre aux besoins de ses membres et clients, et de soutenir le développement collectif. La Caisse Desjardins de Salaberry-de-Valleyfield connaît les défis et les enjeux auxquels ses membres font face, ce qui lui permet de jouer un rôle déterminant dans le développement de la collectivité, en promouvant les valeurs coopératives d'entraide et de solidarité propres à Desjardins.
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.