Publicité

21 février 2021 - 10:00

Conférence virtuelle

India Desjardins en vedette pour la Journée internationale des droits des femmes

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le lundi 8 mars, les femmes de la MRC de Beauharnois-Salaberry intéressées pourront se joindre à une rencontre virtuelle avec l’autrice India Desjardins. Celle-ci sera la conférencière invitée du Comité 8 mars afin de célébrer la Journée internationale des droits des femmes.

Ce tête-à-tête virtuel aura lieu de midi à 13h avec la journaliste et écrivaine québécoise qui a notamment écrit la série de romans pour adolescentes intitulée Le journal d’Aurélie Laflamme.

« Nous avons décidé d’inviter cette autrice, car elle est drôle, allumée et dynamique. Elle fait partie des personnalités dont le discours attire et rejoint un public varié. Ce sera très intéressant de l’entendre discuter des codes qui sont constamment reproduits dans les personnages de fictions. Elle parlera aussi des rôles des femmes et des hommes qui nous sont présentés ont un impact certain sur notre perception de la romance et des relations amoureuses », précise Amélie Faubert du CALACS La Vigie.

Fait intéressant: les participantes pourront partager leurs points de vue avec l’écrivaine et lui poser des questions pendant l’activité. Cette rencontre est mise sur pied par le Comité 8 mars formé des organismes locaux L’Accueil pour Elle, C.A.L.A.C.S. La Vigie, CRESO volet immigration, Centre D’Main de Femmes,

Option Ressource Travail et Espace Suroît.

« Le 8 mars, ce sera l’occasion parfaite de parler d’égalité entre les femmes et les hommes, mais aussi des inégalités qu’elles subissent et qui ont été exacerbé par la pandémie selon  la confédération des syndicats nationaux et la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec », indique Chantal Fortier de l’Accueil pour Elle.

Par exemple, ce sont les femmes qui ont le plus été exposées au virus que les hommes parce qu’elles sont plus nombreuses à occuper un travail qui a été jugé essentiel pendant le confinement. Elles sont aussi plus nombreuses à avoir perdu leur emploi par leur présence également importante dans des secteurs comme la restauration et le tourisme.

«  Lorsque les écoles et les centres à la petite enfance ont fermé, elles sont généralement celles qui ont dû conjuguer avec la présence des enfants à la maison. C’est sans parler de la violence conjugale exacerbée par le confinement.À quel point les choses auraient été différentes si on avait écouté les femmes lorsqu’elles dénonçaient les injustices qui les affligent depuis des années ? », questionne Vanessa Richer du Centre D’Main de Femmes.

Cette année, la Journée internationale des droits des femmes invitera les gens à écouter les femmes, à valoriser leur parole et leur travail.

Des billets virtuels

Pour assister à l’allocution de India Desjardins, il faut se procurer un billet virtuel sans frais sur le site Internet suivant: https://app.simplyk.io/fr/ticketing/43f6cb2a-bfb0-4ad0-8a10-206b9c5c7774.

À la suite de l’inscription, les participantes seront invitées à présenter une preuve de réservations au Centre D’Main de Femmes pour recevoir gratuitement une des 150 gourdes réutilisables aux couleurs du Comité 8 mars.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.