Publicité

15 février 2021 - 16:06

Un test de dépistage négatif est obligatoire pour traverser la frontière terrestre

De nouvelles règles pour les voyageurs sont maintenant en vigueur

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

C’est aujourd’hui, le 15 février qu’entrent en vigueur les nouvelles règles pour les voyageurs désirant entrer au Canada depuis les États-Unis, en passant par les postes frontaliers terrestres.

Toute personne qui entre au pays par voie terrestre doit obligatoirement passer un test de dépistage de la COVID-19 aux États-Unis dans les 72 heures précédant son entrée au Canada et fournir la preuve que ce dernier est négatif.

« Il n'est pas légal de refuser l'entrée à des Canadiens aux frontières routières », soulignait en point de presse le 9 février le premier ministre du Canada, Justin Trudeau. « Cependant, les travailleurs non essentiels qui ne seront pas en mesure de présenter un test négatif de moins de 72h, se verront exiger un suivi attentif de leur quarantaine et pourront se voir remettent des amendes allant jusqu'à 3 000 $ par personne. »

Rappelons qu’à compter du 22 février, tous les voyageurs arrivant aux points frontaliers terrestres seront soumis à un test de dépistage dès leur arrivée. C’est également à cette date que les voyageurs aériens devront séjourner, obligatoirement à l’hôtel pour trois jours, à leurs frais et qu’ils devront passer plusieurs tests de dépistage.

Ces mesures plus restrictives ont été mises en place notamment pour décourager les Canadiens à voyager à l’étranger et pour empêcher l’entrée au pays des nouveaux variants.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.