Publicité

29 janvier 2021 - 10:00

31e semaine de prévention du suicide

Prévention du suicide: Parlez du suicide sauve des vies du 31 janvier au 6 février

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le Service de police de Châteauguay qui dessert le territoire de la Ville de Beauharnois  tient à souligner la 31e Semaine de la prévention du suicide qui se tiendra dès ce dimanche 31 janvier. Jusqu'au 6 février, celle-ci sera en cours sous le thème « Parler du suicide sauve des vies ».

Alors que collectivement nous sommes tous confrontés aux effets de la pandémie, il est normal de se sentir anxieux et inquiet. La situation actuelle peut être une source de stress pour plusieurs toutefois, elle est particulièrement éprouvante pour les personnes atteintes d’une maladie mentale ou souffrant de dépendances.

Si c'est le cas ou qu'un de vos proches fait face à des problèmes de santé mentale, il existe des ressources locales pour aider. Le SPC invite à reconnaître les signes précurseurs et à aider un proche dans le besoin, grâce aux nombreuses ressources disponibles. Peu importe les difficultés, il est possible d'agir à tout moment. Parler du suicide sauve des vies.  Pour en apprendre plus sur cette thématique, on peut visite le CommentParlerDuSuicide.com. 

En novembre 2019, le Service de police de Châteauguay, les services de police de la région et des organismes du réseau de la santé ont conclu un accord pour mieux intervenir auprès de personnes en crise qui représentent un danger pour elles-mêmes.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.