Publicité

22 janvier 2021 - 07:00

Entre le 14 et le 20 janvier

109 cas actifs dans la MRC de Beauharnois-Salaberry

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

En date du jeudi 21 janvier, la Direction de santé publique de la Montérégie a dévoilé le bilan des actifs recensés sur son territoire entre le 14 et le 20 janvier. Une légère baisse est remarquée dans le Suroît, alors que le nombre de cas actifs est passé sous la barre des 300.

Plus spécifiquement, à cette date, 175 citoyens de Vaudreuil-Soulanges avaient reçu un diagnostic positif à la maladie contre 109 pour la MRC de Beauharnois-Salaberry pour un total de 284 nouveaux cas actifs et de 1 749 en Montérégie

En date du 20 janvier, on dénombrait 35 248 cas dans cette région administrative alors que 2 850 en souffraient à la même période, ce qui représente 8 % des gens atteints. Un peu moins de 5%, soit 1 231 personnes sont décédés depuis la même période.

La plus grosse proportion des gens atteints en Montérégie demeure dans l’agglomération de Longueuil où 584 cas ont été décelés durant la même période.

Voici le portrait des MRC de la Montérégie:

  1. Agglomération de Longueuil: 584;
  2. MRC de Roussillon: 198;
  3. MRC de Vaudreuil-Soulanges: 175; 
  4. MRC du Haut-Richelieu: 159;
  5. MRC des Maskoutains: 124;
  6. MRC de Beauharnois-Salaberry: 109;
  7. MRC de la Vallée-du-Richelieu:96; 
  8. MRC Pierre-de-Saurel: 74;
  9. MRC des Jardins-de-Napierville: 60;
  10. MRC de Marguerite-d’Youville: 58; 
  11. MRC du Haut-Saint-Laurent: 45;
  12. MRC de Rouville: 34;
  13. MRC d’Acton: 12;

Dans la MRC de Beauharnois-Salaberry, on enregistrait, en date du 20 janvier, 102 décès, 177 personnes testées positives et 1 428 personnes rétablies. 

Dans la MRC de Vaudreuil-Soulanges, on comptait, à cette même date, 75 décès, 235 personnes avec un diagnostic positif et 2 801 personnes guéries. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.