Publicité

14 janvier 2021 - 09:00

Comité consultatif d'urbanisme

Sainte-Martine recherche deux candidats pour siéger sur son CCU

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La Municipalité de Sainte-Martine cherche à combler deux sièges vacants au sein de son comité consultatif d'urbanisme (CCU). Le rôle des citoyens choisis sera d'étudier et de faire des recommandations au conseil municipal sur tout dossier qui lui est présenté. 

 

Le CCU est un comité constitué conformément à la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme (L.R.Q. c. A-19.1). Il est composé de deux conseillers municipaux, de cinq citoyens résidents et du responsable de l’urbanisme de la Municipalité.

 

Le rôle du comité est d’étudier et de faire des recommandations au conseil municipal sur tout dossier qui lui est présenté, notamment en matière de dérogations mineures, de plans d’implantation et d’intégration architecturale (P.I.I.A), de modifications réglementaires et de développement de la zone agricole. Le comité se réunit en séance régulière le 3e mercredi de chaque mois, à 19 h 30.

 

La Municipalité recherche des candidats qui :

 

Sont motivés et souhaitent participer activement aux réunions ;

 

- Possèdent une bonne connaissance du territoire de Sainte-Martine ;

 

- Sont dynamiques et ont un esprit ouvert et critique ;

 

- Ont une expertise ou un intérêt dans le domaine de l’architecture, du patrimoine, de l’agronomie, de l’urbanisme, de l’environnement, de l’architecture du paysage ou de la construction ;

 

Peuvent participer à des rencontres tenues virtuellement.

 

Si le défi vous intéresse, il faut acheminer sa candidature au plus tard le 27 janvier 2021 à :

 

Municipalité de Sainte-Martine

Candidature : Comité consultatif d’urbanisme

3, rue des Copains

Sainte-Martine, Québec  J0S 1V0

[email protected]

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.