Publicité

11 janvier 2021 - 19:01

Le 10 janvier, ce sont 8400 doses de vaccin qui ont été administrées portant ainsi le bilan à 92 452

Québec défend sa stratégie de vaccination contre la COVID-19

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Bien que la situation dans les hôpitaux du Québec soit hautement préoccupante, le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Christian Dubé, se dit satisfait de la campagne de vaccination contre la COVID-19 qui se déroule actuellement partout en province.

En conférence de presse ce lundi, messieurs Dubé et Legault ont laissé savoir que plus de la moitié des résidents en CHSLD ont été vaccinés jusqu’à maintenant, pour un total de 21 478 personnes.

Le 10 janvier, ce sont 8400 doses de vaccin qui ont été administrées portant ainsi le bilan à 92 452. Sur les 115 375 doses reçues jusqu’à maintenant, 80% ont déjà été administrées. « Comme prévu, d’ici deux semaines, tout le personnel des CHSLD sera vacciné », a laissé savoir le ministre de la Santé.

D’ailleurs, Québec espère vacciner 75% des résidents des établissements de soins de longue durée. Quant au personnel de la santé, plus de 25% des quelque 325 000 travailleurs de la santé ont aussi été vaccinés.

« Notre objectif de vacciner 250 000 personnes d'ici le 8 février est vraiment dans notre mire », de dire le ministre de la Santé.

Des nouvelles doses à venir

En point de presse, le ministre Dubé a également souligné que 80 000 nouvelles doses des vaccins des Moderna (34 000) et Pfizer (46 000) sont attendues dans les prochains jours. À ce propos, le ministre de la Santé affirme que si ces doses n’arrivent pas comme prévu, le Québec pourrait manquer de vaccins.

Québec défend sa stratégie

Questionnés sur la stratégie de vaccination mise en place par Québec, le premier ministre et le ministre de la Santé ont tous les deux défendu la décision de ne pas conserver les deuxièmes doses de vaccins comme le recommandent les fabricants afin de vacciner le plus grand nombre de personnes, le plus rapidement possible. « Nous, on préfère vacciner le maximum de personnes, c'est une question de solidarité. C'est vrai que c'est peut-être un peu moins sécuritaire par personne, mais on joint plus de personnes », de dire M. Legault.

Cette stratégie a d’ailleurs été largement critiquée par Santé Canada la semaine dernière. Questionné à savoir si Québec subissait de la pression d’Ottawa pour revenir au plan initial, le premier ministre du Québec y est allé d’une réponse sans équivoque : « On voudrait que ça soit le gouvernement du Québec et non le gouvernement fédéral qui décide de la procédure ».

Il précise toutefois que si Québec fait face à un arrêt de l’approvisionnement en raison de sa stratégie, les autorités se conformeront aux exigences.

Finalement, M. Dubé souligne que des discussions sont en cours avec la Santé publique, le Comité consultatif national de l’immunisation et les fabricants afin de savoir, si la deuxième dose sera administrée après trois semaines. « Dans nos scénarios, nous avions mis jusqu’à trois mois entre les deux doses. Trouverons-nous un compromis entre les deux? C’est quelque chose que nous suivons de près. » Une décision est attendue au cours des prochains jours à ce sujet.

À lire également

La situation est plus que critique dans les hôpitaux de la province

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.