Publicité

7 janvier 2021 - 08:00

Éclosion majeure qui touche aussi 13 employés de la résidence

93 % des résidents d'une RPA de Beauharnois sont infectés par la COVID-19

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Une résidence pour aînés située à Beauharnois est actuellement aux prises avec une éclosion majeure de COVID-19 entre ses murs. Selon la plus récente liste du gouvernement du Québec, mise à jour quotidiennement, le Pavillon Beauharnois compte 39 résidents infectés, ce qui représente 93 % de l’ensemble des gens qui y demeurent.

Au total, l’endroit accueille 42 résidents, ce qui signifie que seulement trois n’ont pas été atteints par la maladie à ce jour. Sur tous ceux qui ont souffert de la COVID-19, cinq sont actuellement hospitalisés et six se retrouvent dans la zone chaude communautaire CHSLD Châteauguay.

En plus des aînés qui demeurent dans ce milieu de vie, 13 employés de la RPA auraient aussi été contaminés, tout comme deux employés d’agence. D’autres résultats sont attendus dans les prochaines heures.


« Une gestionnaire du CISSSMO a été déployée dans le milieu afin d’assurer la mise en place de toutes les mesures. Avec la collaboration de l’équipe d’hygiène et salubrité et de la logistique, des zones conformes ont été créées avec du personnel dédié et les résidents sont maintenant déplacés dans les zones adaptées à leur condition. Le vestiaire, aire de repas sont maintenant conformes », précise la Conseillère cadre aux communications externes, relations médias et ministérielles Jade St-Jean.


Elle ajoute que l’équipe de prévention et contrôle des infections est aussi présente sur les lieux afin de sensibiliser aux différentes mesures dont la bonne utilisation du port de l’équipement de protection individuelle.  

«  Une équipe évalue l’état des résidents et des médecins sont prêts à intervenir.  La situation est suivie de près et nous demeurons à l'affût de l'évolution de la situation », conclut-elle.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.