Publicité

16 décembre 2020 - 15:00

MRC de Beauharnois-Salaberry

Santé mentale: la CDC lance un premier outil pour rappeler les ressources existantes

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La situation actuelle qui dure depuis plus de neuf mois peut être difficile sur le moral et la santé mentale de plusieurs. C'est pourquoi en tant que mandataire pour le développement social au nom de la MRC Beauharnois-Salaberry, la CDC Beauharnois-Salaberry rappelle que des ressources sont disponibles sur le territoire pour les gens qui en ont besoin. 

La Corporation de développement communautaire (CDC) invite tous les citoyens à veiller les uns sur les autres, et cela peu importent leurs âges.

C’est avec la collaboration des organismes communautaires en santé mentale, des travailleurs du réseau de la santé et de l’éducation, tous œuvrant sur le territoire de la MRC de Beauharnois-Salaberry, que la CDC lance une série d’outils pour diffuser les services disponibles pour aider les gens qui ont besoin de parler, qui sont anxieux ou qui ont des idées noires.

Ces ressources pourront aussi être utiles pour un parent ou un proche qui souhaite aller chercher de l’aide pour un adolescent ou un adulte.

Le premier outil pour les usagers adultes fut diffusé dans les municipalités et sur les réseaux sociaux il y a plusieurs semaines déjà. Cette semaine, sera diffusée une brochure des ressources pour les adolescents directement dans les écoles secondaires des Patriotes à Beauharnois et de la Baie-Saint-François à Salaberry-de-Valleyfield.

Edith Gariépy, directrice générale de la CDC Beauharnois-Salaberry lance un cri du cœur aux citoyens : « La crise sanitaire qui sévit nous affecte tous. Que ce soit par l’isolement, des pertes financières, la pression vécue au travail ou dans le quotidien familial ou encore l’écœurement des jeunes d’être dans une bulle classe, chaque personne a une réalité différente. Ultimement, une grande partie de la population est épuisée mentalement. Humainement, nous devons prendre le temps de vraiment nous arrêter et de prendre soin de nos proches. Ce sont ces petits coups de téléphone pour dire bonjour qui pourront sauver des jeunes et des moins jeunes de la détresse. Ce sont les conseils bienveillants de références vers de l’aide, qui pourront mener à des prises de conscience et des actions pour prendre soin de nous avant qu’il ne soit trop tard. »

On peut  trouver les outils de références de la CDC Beauharnois-Salaberry sur le site internet de celle-ci, sur les réseaux sociaux et dans plusieurs infomunicipaux de sa municipalité. Puis, n’oubliez pas de prendre le temps de parler aux adolescents, d’appeler les jeunes de 18-24 ans et tous ceux et celles qui pourraient bénéficier d’une bonne jasette. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.