Publicité

16 décembre 2020 - 12:00

Malgré une augmentation des dépenses d'environ 6%

Gel de taxes pour les Martinois en 2021

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Malgré une hausse des dépenses de 6 % pour 2021, les Martinois ne subiront pas d’augmentation des taxes pour cette même année. C’est ce qui a été annoncé hier soir, le mardi 15 décembre, lors de la séance du conseil municipal qui visait à adopter l’exercice financier pour la prochaine année.

Le budget total d’opération pour la Municipalité de Sainte-Martine s’élèvera à 7 711 902$ pour les douze prochains mois. Le gel des taxes est notamment possible en raison d’une subvention du gouvernement du Québec reçue en 2020 visant à soutenir les municipalités face aux dépenses supplémentaires liées à la COVID-19.

Investissements dans les espaces publics

C’est un budget équilibré qui a été adopté par le conseil municipal. Des revenus de 7 483 672 $ sont estimés en 2021 alors que les dépenses s’élèveront à 7 711 902 $. La différence de 228 230 $ servira à atténuer l’impact de la hausse de certaines dépenses importantes.

Qu’est-ce qui marque l’exercice financier 2021? Surtout des investissements dans les espaces publics, des travaux majeurs sur les infrastructures d’eau potable et la tenue des élections municipales. L’implantation d’un portail citoyen est également prévue en janvier et décembre prochain.

« Notre principal objectif dans ce travail de planification vise surtout à réduire la pression sur les citoyens. Le gel de taxes n’est pas une pratique que le conseil municipal souhaite adopter, mais dans le contexte actuel, plusieurs éléments nous permettent de limiter au maximum la hausse du compte de taxes », mentionne la mairesse Maude Laberge.

Hausse des dépenses attribuables à quatre facteurs

Les dépenses connaitront une hausse d’environ 6 % au cours de la prochaine année, une augmentation supérieure à celles que l’on connait habituellement qui se situent davantage près de l’inflation.

Cette augmentation est attribuable principalement à des frais plus élevés pour les services de la Sûreté du Québec, pour le déneigement hivernal ainsi que pour le transport en commun. Il faut également prévoir que les élections municipales prévues le 7 novembre 2021 occasionneront des dépenses supplémentaires.

Le conseil municipal n’étant généralement pas enclin à utiliser les surplus accumulés afin de réduire les dépenses récurrentes a tout de même pris la décision de geler le taux de taxes 2021. « Étant donné que le taux de taxes de l’année 2020 avait été établi bien avant la pandémie et que les mesures sanitaires émises depuis mars dernier nous ont obligés à réduire considérablement les services aux

citoyens durant la dernière année, le bilan 2020 présente un surplus. De plus, le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation nous a accordé une subvention visant à atténuer l’impact des dépenses liées à la pandémie sur notre budget. Ce qui nous permet de réduire le fardeau fiscal des citoyens »,soutient la mairesse.

Seule la taxe des ordures sera plus élevée de 17 $ comparativement à 2020, et ce, en raison d’une augmentation de 38 % des coûts de collecte des ordures et de 80 % des coûts de disposition de celles-ci.

Plusieurs investissements prévus pour les infrastructures

Le programme triennal des immobilisations (PTI) prévoit pour sa part des projets totalisant 4,2 M$ en 2021. Parmi ceux-ci, la Municipalité planifie entre autres, une réfection majeure des infrastructures d’eau potable, la poursuite des travaux de réfection des postes de pompage, l’aménagement et l’amélioration de six parcs. 

« Miser sur l’amélioration de nos lieux publics extérieurs afin de permettre plus d’activités libres et de soutenir les saines habitudes de vie était une de nos principales orientations dans l’élaboration de ce budget », rapporte madame Laberge.

Les investissements prévus pour les années suivantes représentent 4,4 M$ en 2022 et 3,5 M$ en 2023.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.