Publicité

26 octobre 2020 - 13:30

COVID-19

Plus de nouveaux cas en Montérégie qu'à Montréal

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Pour la première fois depuis le début de la pandémie, la Montérégie a enregistré plus de nouveaux cas que Montréal. C’est du moins ce qui ressort des plus récentes données publiées par le gouvernement du Québec

En date du 24 octobre, 162 nouveaux cas ont été recensés sur le territoire montérégien versus 146 à Montréal. Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, la directrice de la Santé publique de la Montérégie, Julie Loslier, soulignait une diminution du nombre de cas par jour.

« Dans les cinq derniers jours, nous avons connu une baisse du nombre de cas. Nous sommes passés d’une moyenne de 220-240 cas par jour à 140-150. On voit que les mesures mises en place portent fruit », a-t-elle laissé savoir. 

Dans cette même vidéo, la directrice a lancé un message aux travailleurs et aux employeurs leur demandant de renforcer les mesures sanitaires dans les lieux de travail. « J’aimerais bien dans la prochaine capsule pouvoir dire que nous avons réussi à faire fléchir la courbe de ces éclosions en milieux de travail. »

Situation dans Beauharnois-Salaberry

Le 22 octobre, la direction de la Santé publique de la Montérégie annonçait que Beauharnois-Salaberry avait connu une hausse de 34 cas entre le 15 et le 21 octobre.

À ce jour, on compte 776 cas positifs diagnostiqués dans la MRC depuis le début de la pandémie. De ce nombre, 81 sont décédés et 50 cas sont toujours actifs. 

Salaberry-de-Valleyfield, Beauharnois et Sainte-Martine demeurent les trois villes ayant, depuis le début de la pandémie, enregistré le plus de cas.  Elles ont respectivement, depuis mars dernier cumulé 671, 138 et 53 cas.

Ailleurs dans la MRC la situation se chiffre comme suit:

- Salaberry-de-Valleyfield: 671 cas;

- Beauharnois: 138 cas;

- Sainte-Martine: 53 cas;

- Saint-Urbain-Premier: 13 cas; 

- Saint-Stanislas-de-Kostka: 9 cas; 

- Saint-Louis-de-Gonzague: 12 cas; 

- Saint-Étienne-de-Beauharnois: 11 cas; 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.