Publicité

15 octobre 2020 - 08:00

Six mois de travail citoyen dans ce dossier

Des recommandations aux élus pour une société plus saine et durable

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Des citoyens de la région ont remis à leurs élus une série de
recommandations visant à reconstruire une société plus saine et durable. Les recommandations sont le fruit de six mois de travail qui a commencé au sein d’un groupe Facebook de 170 membres.

« Nous avons été frappés par l’impact du confinement sur la qualité de l’air et la nature » dit Katherine Massam, une des participantes au projet. « En même temps, la pandémie nous a rappelé la fragilité de notre système. Nous avons donc commencé à imaginer ensemble un monde avec moins de pollution, où notre nourriture ne voyagerait pas des milliers de kilomètres avant de finir dans notre assiette » ajoute-t-elle.

Des recommandations sur l’agriculture, le jardinage, l’énergie, la famille et autres ont été apportées récemment à chaque palier gouvernemental : municipal, provincial et fédéral. Les élus suivants ont reçu une copie de celles-ci: Maude Laberge, Claude Reid, Claude DeBellefeuille, Marilyne Picard, Peter Schiefke, Claire Isabelle, Mare-Claude Nichols, Miguel Lemieux (maire de Salaberry-de-Valleyfield), Guy Pilon et les MRC de Beauharnois-Salaberry et de Vaudreuil-Soulanges

Voici en rafale, quelques-unes des recommandations :
- Que les municipalités engagent des sous-traitants qui font preuve d’efficacité énergétique lors de l’octroi des contrats;
- Que les municipalités permettent l’élevage des poules et la cultivation des légumes devant les maisons;
- Que les municipalités réservent une partie des espaces verts pour les jardins communautaires et qu’on apprenne aux enfants comment cultiver un jardin au sein des camps de jour;
- Que le Québec adopte une politique qui favorise les fermes familiales;
- Que le Québec favorise la disponibilité des serres communes chauffées par l’hydroélectricité;
- Que le Canada se dote d’une politique d’achat local pour la nourriture;
- Que le Canada adopte une stratégie pour le décarbonisation de l’économie et qu’il remplace les énergies
fossiles par des alternatives plus durables, et ce dans le court-terme;
- Que le Québec refuse le projet de terminal méthanier dans le Fjord du Saguenay pour la liquéfaction du gaz de schiste;

- Que le Canada et le Québec analysent le travail et la valeur du travail non-rémunéré des femmes et les aidant.e.s naturel.le.s, et qu’on établisse une façon de rémunérer ce travail.

Les citoyens qui ont élaboré les recommandations viennent de tous les secteurs. Parmi eux figurent des experts et non-experts, et beaucoup de parents qui voudraient voir un monde plus sécuritaire et durable pour leurs enfants.

« Nous espérons sincèrement que les élus apprécient ce travail, qu’ils entament un dialogue avec les citoyens et qu’ils soient à l’écoute des propositions. Surtout, nous espérons que ce travail soit le catalyseur pour la mise en place de politiques publiques et d’initiatives qui favoriseront des changements de comportement respectueux de l’environnement et économiquement responsables. Nous devons nous réveiller et effectuer un virage à 180 degrés pour éviter de nous diriger droit dans un mur. Il existe des solutions, et c’est ce que nous avons offerts à nos décideurs. La balle est dans leur camp, » dit Marianne Renauld Robitaille qui elle aussi a aidé à rédiger les recommandations.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.