Publicité

24 septembre 2020 - 12:00

« Pas de cell au volant, c’est gagnant ! »

Quelque 700 automobilistes sensibilisés à l’interdiction du cellulaire au volant

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Le 22 septembre dernier s’est tenue par la Sûreté du Québec sur la rue Victoria à Salaberry-de-Valleyfield une importante opération policière de sensibilisation dans le cadre de la campagne Pas de cell au volant, c’est gagnant !.

Pour l’occasion, les policiers de la Sureté du Québec ont rappelé aux quelques 700 automobilistes interpellés qu’il est interdit d’utiliser son cellulaire au volant et qu’ils s’exposent à 489 $ d’amende et à l’attribution de 5 points d’inaptitude au permis de conduire dans l’éventualité où ils seraient interceptés en flagrant délit.

L’une des premières causes de collisions en Montérégie

Lors de cette intervention policière, qui s’inscrivait notamment dans le cadre d’une opération nationale concertée (ONC) portant sur la distraction, les conducteurs interpellés ont été informés des effets néfastes de la distraction au volant qui constitue d’ailleurs l’une des premières causes de collisions en Montérégie.

Cette campagne régionale de sécurité routière mobilise de nombreux partenaires au côté de la MRC de Beauharnois-Salaberry, en l’occurrence les municipalités, la Sûreté du Québec, le Service de Police de Châteauguay, la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) ainsi que le Conseil de la Culture de la MRC.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.