Publicité

4 septembre 2020 - 11:00 | Mis à jour : 11:33

Un premier cas a été déclaré plus tôt cette semaine du côté de l’école secondaire de la Cité-des-Jeunes

La COVID-19 dans les écoles : les cas d'infections seront rendus publics dans les prochains jours

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Alors qu’il était de passage dans Portneuf ce jeudi, le premier ministre du Québec, M. François Legault, a annoncé qu’il rendra publiques, d’ici quelques jours, les données sur les cas de COVID-19, dans les écoles du Québec.

« Nous sommes en train de nous arrimer avec les Centres de services pour avoir les informations la journée même et pouvoir les rendre de façon transparente. »

Bien que de nombreux cas aient été déclarés dans plusieurs écoles de la province, le premier ministre du Québec estime que la situation est tout de même sous contrôle. 

« Les éclosions que l’on voit dans certaines classes confirment que nous avons eu la bonne approche avec les bulles par classe et non par école, comme ça, on va pouvoir fermer juste fermer une classe plutôt qu’une école… On s’attendait à ce qu’il y ait des cas dans les écoles. Pour l’instant c’est encore sous contrôle, mais on reste prudent », a ajouté M. Legault.

Quant aux programmes sport-études et art-études, le premier ministre du Québec vise toujours le 14 septembre pour la reprise des activités. « Pour l’instant, même avec la hausse du nombre de cas, si nous avions à prendre une décision aujourd’hui concernant les sports et les arts, nous irions de l’avant. » Évidemment, ceci est conditionnel à ce que la province ne connaisse pas d’augmentation importante. 

Un père de famille prend les devants

À défaut de pouvoir obtenir les renseignements voulus, un père de famille de Montréal a créé un répertoire des écoles du Québec où au moins un cas d’infection aurait été répertorié.

Questionné à savoir s’il cautionnait une telle initiative, le premier ministre québécois a invité la population à faire preuve de prudence et de patience considérant que rien ne prouvait l’exactitude des informations présentes sur la plateforme.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.