Publicité

30 août 2020 - 13:00

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Un nouveau service gouvernemental est annoncé pour l'enregistrement du gibier

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs annonce la mise en place d'un service gouvernemental en ligne pour l'enregistrement de la faune.

Dès le 5 septembre, les chasseurs auront donc deux options pour enregistrer l'orignal ou l'ours noir : se rendre dans une station d'enregistrement, comme d'habitude, ou remplir le formulaire en ligne. Cela doit être fait dans les 48h après la sortie du lieu de chasse.

Durant l'automne viendront s'ajouter les possibilités d'enregistrer l'ours noir qui a été capturé par piégeage, le dindon sauvage et le cerf de Virginie.

L'enregistrement en ligne est un service gouvernemental gratuit pour la saison de chasse 2020. Il permet aux chasseurs d'enregistrer leur gibier sans devoir se déplacer.

Pour les chasseurs et les piégeurs qui n'ont pas accès à Internet, l'enregistrement en personne avec le gibier chez un délégataire du Ministère est toujours possible. Les frais habituels d'enregistrement de 7,12 $ demeurent dans ce cas, puisqu'il s'agit d'un service offert par des commerçants. Les chasseurs peuvent consulter la liste des stations d'enregistrement.

Pour procéder à l'enregistrement en ligne, la clientèle devra avoir une adresse courriel valide et fournir les renseignements habituels, tels que : le numéro du certificat du chasseur, le numéro du permis, le type de gibier, l'arme et le calibre utilisés ainsi que le moment et le lieu où l'animal a été abattu. Certaines situations peuvent exiger de fournir d'autres renseignements.

Rappelons que, dans le contexte entourant la pandémie de COVID-19, le Ministère avait déployé, le printemps dernier, des moyens temporaires d'enregistrement à distance du gibier. Ces mesures, bien reçues de la clientèle alors que de nombreuses stations d'enregistrement avaient dû fermer leurs portes.

Par ailleurs, l'enregistrement de la faune par les chasseurs est obligatoire pour certaines espèces. Il permet d'évaluer avec justesse l'état des populations et d'assurer une exploitation optimale des espèces et leur pérennité.

Le Ministère tient à rappeler que les lois et les règlements qui s'appliquent aux activités de chasse et de piégeage restent valides en toute circonstance. Les agents de protection de la faune continuent d'assurer une présence partout sur le territoire du Québec.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.