Publicité

28 août 2020 - 16:00

Pandémie de la COVID-19

La période d'isolement pour les cas confirmés sera maintenant de 10 jours plutôt que 14

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Le ministère de la Santé et des Services sociaux vient d'annoncer que la durée d'isolement des cas de COVID-19 a été révisée pour passer de 14 à 10 jours.

Cette décision a été prise en concertation avec l'Institut national de santé publique du Québec en raison du développement des connaissances sur la transmission et la durée de contagiosité du coronavirus.

Ainsi, pour la majorité de la population, la levée de l'isolement est maintenant possible 10 jours après l'apparition des premiers symptômes ou, si la personne est asymptomatique, 10 jours après la date du test positif à la COVID-19. Jusqu'à maintenant, une personne considérée comme un cas confirmé, soit à la suite d'un résultat positif ou par lien épidémiologique, devait rester en isolement pour une période de 14 jours.

Soulignons que même si la période de 10 jours est terminée depuis le début des symptômes, les critères de rétablissement suivants doivent être respectés pour lever l'isolement, soit ne plus avoir de fièvre depuis au moins 48 heures; ne plus présenter de symptômes (excluant la toux et la perte de l'odorat, qui peuvent durer plus longtemps), depuis au moins 24 heures.

« L'évolution de nos connaissances nous permet maintenant de raccourcir la durée d'isolement pour les personnes atteintes de la COVID-19, toutefois il faut s'assurer de répondre aux autres critères, tels que l'absence de symptômes depuis 24 heures et de fièvre depuis 48 heures. Une fois la période d'isolement terminée, les personnes ne sont plus considérés contagieuses, mais elles doivent s'assurer de respecter les consignes s'appliquant à la population générale comme le lavage des mains, le port du couvre-visage et la distanciation physique », a indiqué Horacio Arruda, directeur national de la santé publique.

Notons que cette révision de la durée d'isolement s'applique uniquement aux cas confirmés qui sont en isolement à domicile et dont la maladie est considérée comme légère ou modérée. Les personnes immunosupprimées et les personnes qui ont été hospitalisées aux soins intensifs en raison de la COVID-19 doivent toujours s'isoler pendant une période de 21 jours ou plus.

Soulignons que les contacts des cas qui sont eux-mêmes en isolement devront respecter une période de 14 jours, afin de surveiller l'apparition de symptômes compatibles avec la COVID-19.

À l’échelle du Québec, les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19 font état de 98 nouveaux cas. Aucun décès n'est survenu dans les 24 dernières heures, un décès survenu avant le 21 août s'ajoute, mais le total demeure à 5 750 en raison du retrait d'un décès pour lequel l'enquête a démontré qu'il n'était pas attribuable à la COVID-19.

Le nombre d'hospitalisations a augmenté de deux par rapport à la veille, avec un cumul de 117. Parmi celles-ci, 17 se trouvent aux soins intensifs, une augmentation de 2. Les prélèvements réalisés le 26 août s'élèvent à 15 711, pour un total de 1 622 269.  

Concernant la situation de contamination d'échantillons dans un laboratoire, notons que la réévaluation a permis d'identifier un total de 78 cas confirmés de la COVID-19 dont le résultat aurait dû être négatif plutôt que les 40 cas préalablement annoncés le 26 août. Ceux-ci sont retirés graduellement.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.