Publicité

20 août 2020 - 07:00

Rapport financier

Salaberry-de-Valleyfield dévoile un excédent de 6,6 M$ pour l'année 2019

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le conseil municipal de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield a dévoilé les résultats de son rapport financier pour l’année 2019. L’exercice s’est soldé par un surplus consolidé des activités de fonctionnement à des fins fiscales de 7 054 897 $. 

De cette somme, 405 576 $ sont attribuables à l’excédent de fonctionnement de la Société du Port de Valleyfield. La somme résiduelle de 6 649 321 $ représente donc 8,15 % du budget adopté. Il s’agit d’une somme historique, jamais égalée auparavant, et qui s’explique par différents facteurs.

Économies et nouveaux revenus| 

« Ces surplus s’expliquent d’abord par une saine gestion des deniers publics ayant permis la réalisation d’importantes économies de coûts. À cela s’ajoutent les nouveaux revenus d’une activité économique connaissant une vigueur sans précédent à Salaberry-de-Valleyfield », a fait savoir le maire, Miguel Lemieux, lors de l’annonce des résultats.

Les revenus accumulés se sont en effet élevés à 85 M$, soit 3,6 M$ de plus que le budget adopté. L’impact du développement économique, particulièrement florissant au sein des secteurs industriel et résidentiel, a joué un rôle majeur dans ces résultats, contribuant à hausser les revenus escomptés de la taxation de 2 M$ et ceux issus des droits de mutation de 1,8 M$.

Au chapitre des dépenses, d’importantes économies ont été réalisées au niveau des salaires (-600 000 $), des honoraires/contrats (-1 M$), de la location/entretien (-600 000 $) et du remboursement de la dette/frais de financement (-250 000 $).

Des indicateurs économiques au vert| 

Ces résultats ont été obtenus, alors que la charge fiscale moyenne par logement à Salaberry-de-Valleyfield se situe sous la moyenne des villes comparables et même en dessous de celle de l’ensemble des villes du Québec. La tendance à la hausse des investissements est également marquée et soutenue, et ce, au bénéfice des contribuables. Le conseil municipal pourra désormais constituer des réserves financières qui permettront de réduire le niveau d’endettement de la Ville, en conformité avec la Politique de gestion de la dette et des surplus adoptée en cours d’année.

« Notre niveau d’endettement est le seul indicateur où nous nous situons encore clairement au-dessus de la moyenne. En constituant de telles réserves, nous pourrons à la fois réaliser nos grands projets de revitalisation de la ville, épargner les contribuables et surtout, ne pas endetter indument les générations futures. La métamorphose économique de Salaberry-de-Valleyfield se concrétise. Certains peinent encore à y croire, mais notre ville est désormais synonyme de prospérité. Ce tour de force est le résultat du travail acharné d’une administration compétente et d’un conseil municipal proactif. Les citoyens de Salaberry-de-Valleyfield peuvent plus que jamais envisager l’avenir avec optimisme », a conclu monsieur le maire.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.