Publicité

27 juillet 2020 - 15:00

Sondage Statistiques Canada

Les Canadiens sont-ils prêts à un retour à la normale?

François Provost

Par François Provost, Journaliste

Une nouvelle étude de Statistiques Canada publiée aujourd’hui révèle qu'un grand nombre de Canadiens sont « très préoccupés » par les risques de la reprise des activités courantes.

Près des deux tiers des répondants se sont dits « très préoccupés » par les risques pour la santé que représente la reprise d’activités rassemblant beaucoup de gens tels que les spectacles, les festivals, les films, les événements sportifs (66 %) ou des voyages par avion (64 %). 

Plus de la moitié des Canadiens ont également déclaré être « très préoccupés » par les grands rassemblements, comme les mariages et les services religieux (57 %).

Les visites à des personnes résidant dans une maison de retraite ou dans un établissement de soins de longue durée pour personnes âgées préoccupent également une grande partie de la population (55 %).

Par contre, les rassemblements de petit groupe ne préoccupent plus que 10% de la population. 38% des Canadiens se disent« pas du tout préoccupés » par ces petits rassemblements.

Les moins préoccupés

Sans surprise, les jeunes canadiens de moins de 35 ans étaient généralement moins susceptibles d'être « très préoccupés » par les risques pour la santé associés à la reprise des activités. Les célibataires et les personnes travaillant à l'extérieur du domicile font également partie des groupes d'individus les moins inquiets.

Les plus préoccupés

Il est normal que l’étude révèle tandis que les personnes de 65 ans et plus ont exprimé les plus hauts niveaux d'inquiétude face aux risques pour la santé de la reprise des activités.

Ils côtoient également les immigrants, dans la catégorie des plus inquiets. Pour ce qui est d'assister à un film ou à un événement en direct, 81 % des immigrants se disent préoccupés contre 61% des gens nés au Canada.  Pour des rassemblements de grands groupes, comme des mariages et des services religieux, 70 % se disent préoccupés par les risques sur la santé de la reprise des activités contre 53% des personnes nées au Canada.

Plus d’inquiétude, plus de précautions

Finalement, le sondage confirme que les personnes les plus préoccupées par la reprise des activités au Canada sont plus susceptibles de vouloir prendre des précautions afin de limiter la propagation de la COVID-19

Elles étaient également nettement plus susceptibles de vouloir recevoir le vaccin contre la COVID-19 (73 %) une fois qu'il sera accessible que les personnes qui se sont dites peu inquiètes (49 %) au sujet de la reprise des activités au Canada.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.