Publicité

15 juin 2020 - 11:42

Une redistribution sera effectuée aux communautés dans le besoin

Ottawa va racheter certains excédents alimentaires aux agriculteurs

Par Inès Lombardo, Journaliste

Lors de son point de presse quotidien ce lundi 15 juin, le premier ministre a lancé un programme d'achat du surplus alimentaire resté sur les bras des agriculteurs ces dernières semaines. Par ailleurs, malgré les questions persistantes des journalistes, il n'a pas révélé de détails sur la PCU, assurant toutefois que les Canadiens en difficulté auront toujours du soutien.

Ce lundi, le gouvernement fédéral ouvre les demandes pour traiter les surplus d’aliments. Certains excédents seront racheté aux agriculteurs pour être redistribués aux communautés dans le besoin, en particulier celles du Nord.

En outre, Justin Trudeau a annoncé que le Canada était l'un des 13 membres fondateurs du partenariat mondial qui planche actuellement sur différents projets d'intelligence artificielle, dans le contexte de post-pandémie. Un travail est présentement en cours avec le gouvernement du Québec pour mettre en place l'un des deux centres de projet à Montréal. Le Canada fournira les ponts aériens pour transporter de l'aide médicale et alimentaire aux pays du monde dont les besoins dans ces deux domaines sont urgents et accrus par la COVID-19.

Sur la PCU, « Plus d'informations seront dévoilées plus tard cette semaine », a indiqué le premier ministre. Il a refusé d'en dire davantage avant le vote en Chambre mercredi. « Mais je peux rassurer les Canadiens; nous allons continuer d'être là pour ceux qui ont besoin d'aide », a-t-il martelé.

Des solutions à venir contre le racisme systémique

Des manifestations ont à nouveau eu lieu ces derniers jours contre la loi 21. Ses opposants la dénoncent comme étant discriminatoire. Sur la question du racisme systémique, Justin Trudeau  a soutenu que le système judiciaire continuait à faire son oeuvre, tout en reconnaissant « les erreurs passées du Canada, qui continuent sous la forme de systémisme raciste. Il faut corriger cela.»

De fait, une approche « au cas par cas » serait l'une des solutions pour discuter notamment des la manière de revoir certains noms d'équipes ou d'institutions ou les hommages à certains personnages historiques.

À propos des deux autochtones tués ces dernières semaines au Nouveau Brunswick, Rodney Levi et Chantel Moore, Justin Trudeau a affirmé que ces eux affaires allait déclencher une enquête publique. « Ces familles méritent d’avoir des réponses. Nous sommes là avec eux. Beaucoup de questions entourent ces affaires, on s’attend donc à une enquête transparente », a conclu le premier ministre. Un travail avec les communautés concernées serait en cours.

Cas de COVID-19 au Canada ce lundi 15 juin

Le pays compte aujourd'hui 99 070 cas, dont 30 328 d'actifs, déplore 8 218 morts au total depuis le début de la pandémie et recense 60 524 rétablis.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.