Publicité

4 juin 2020 - 07:00

COVID-19

L’Unité mobile de dépistage est à Salaberry-de-Valleyfield aujourd’hui et demain

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Toutes les réactions 1

La Direction de santé publique de la Montérégie confirme la présence de l’unité mobile de dépistage ces jours-ci à Salaberry-de-Valleyfield. Toute personne qui ont des symptômes ou qui ont été en contact avec une personne malade peut s’y rendre pour se faire tester. 

La clinique sur roue sera positionnée à la Salle des Moose, située au 67 rue Académie à Salaberry-de-Valleyfield de 9h30 à 16h, aujourd’hui, le 4 juin et demain, le 5 juin. 

L’entrée devra se faire sur la rue Salaberry et ce service est gratuit pour tous et confidentiel. 

Qui peut être testé? 

Le dépistage effectué sur place s’adresse aux gens qui ont été en contact avec une personne ayant reçu un diagnostic positif ou à toute personne ayant l’un des symptômes suivants: 

  • Fièvre;
  • Difficultés respiratoires;
  • Apparition ou aggravation récente de la toux;
  • Perte soudaine de l’odorat sans congestion nasale avec ou sans perte de goût;
  • Douleurs musculaires, mal de tête, fatigue intense ou perte d’appétit importante;
  • Mal de gorge; 
  • Diarrhée

En terminant, rappelons que le matériel utilisé ne permet pas de faire des prélèvements chez les jeunes enfants. Pour obtenir un test de dépistage pour cette clientèle, il faut composer le 450 644-6445. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • À quand une clinique de soir ?
    Difficile quand on travaille le jour...

    Nathalie Théoret - 2020-06-04 21:12