Publicité

2 juin 2020 - 07:00

Le Marché Daoust a aussi fait un don de 3000$ pour la cause

65 000 canettes au profit de la Fondation de l'Hôpital du Suroît

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Les samedis 16, 23 et 31 mai se tenait, au Métro Daoust de Salaberry-de-Valleyfield, une collecte de contenants consignés au profit de la Fondation de l’Hôpital du Suroît. Au terme de cette activité et 65 000 canettes plus tard, ce sont 12 000$ qui ont été amassés pour la cause. 

L’idée de tenir cette activité de financement pas comme les autres est issue de la famille Bourget, propriétaire du marché d’alimentation. Au total, avec l’aide d’une dizaine de bénévoles, c’est plus de 65 000 contenants qui ont été recueillis sur place. En plus des 9 000$ récoltés par la consigne, la  famille Bourget a remis un don de 3 000 $ à l’organisation, générant ainsi un montant total de  12 000 $ pour soutenir l'amélioration des soins de santé dans la région. 

La pandémie de COVID-19 aura amené la suspension des services de collecte contenants consignés dans les épiceries partout au Québec.  Quand les marchés d’alimentation se sont mobilisés afin d’organiser des collectes de contenants consignés au profit d’organismes à but non lucratif, le choix de la Fondation de l’Hôpital du Suroît a été facile pour la famille Bourget. 

«  Nous sommes partenaires du Défi Vélo, un événement cycliste de la Fondation de  l’Hôpital du Suroît, depuis des années. Avec la pandémie de COVID-19, nous étions tristes de savoir que l’édition 2020 de cet événement ne pourrait avoir lieu. Il était donc tout naturel pour la famille Bourget de soutenir la Fondation, qui est aux premières loges durant cette crise. De génération en génération, s’impliquer dans la communauté est une histoire de famille chez  nous », indique Stéphane Bourget, propriétaire du Métro Daoust. 

Quant à elle, la directrice générale de l’organisme se dit impressionnée et touchée par la solidarité envers la cause en ces temps difficiles. « Nous sommes terriblement émus par la mobilisation des citoyens du Suroît! En trois jours de collecte, c’est plus de 65 000 contenants qui ont été amassés. Ce type d’événement est réellement gagnant parce qu’en plus de respecter les mesures sanitaires, il permet aux gens de faire un don sans sortir un sou de leur poche. C’est un exemple parfait que la philanthropie  continue d’exister, même en contexte pandémique », indique Michèle Cyr Lemieux.  

Soulignons en terminant que la générosité des gens a été telle, que le Métro Daoust et la Fondation de l’Hôpital du Suroît réfléchissent même à renouveler l’activité quelques fois par année. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.