Publicité

16 avril 2020 - 12:46 | Mis à jour : 12:54

PANDÉMIE- COVID-19

Deux étages de l'Hôtel Plaza accueilleront des cas confirmés

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Au cours des prochaines heures, des aînés demeurant au sein de RPA (résidences privées pour aînés) qui ont reçu un diagnostic positif à la COVID-19 pourraient être transférés vers l’Hôtel Plaza de Salaberry-de-Valleyfield

À lire aussi: 

Urgence nationale: François Legault appelle à l’aide les médecins disponibles

C’est que le CISSSMO y a aménagé, sur deux étages fermés au public, une zone chaude comprenant 20 lits destinés aux cas confirmés ayant des symptômes légers à modérés. Les futurs patients de ces ailes spécifiques proviendront du territoire de la Montérégie-Ouest, couvrant notamment les MRC de Vaudreuil-Soulanges et de Beauharnois-Salaberry. 

 « En ces temps exceptionnels, nous devons faire preuve d’audace et d’innovation pour le bien-être de notre population. Je suis très fier de ce partenariat avec l’hôtel Plaza et de la collaboration efficace qui s’est rapidement installée entre nos équipes du CISSS, les médecins du territoire ainsi que le personnel de l’hôtel pour ouvrir en quelques jours une unité COVID dans un site non traditionnel respectant toutes les mesures de contrôle des infections », affirme Yves Masse, président-directeur général du CISSS de la Montérégie-Ouest.

Zones de confinement aménagées en CHSLD

Dans les CHSLD desservis par le CISSMO, des zones de confinement ont pu être aménagées afin de pouvoir y regrouper au besoin les cas positifs pour limiter au maximum la propagation dans l’installation. Cependant, l’aménagement de ces secteurs en RPA était impossible. C’est pourquoi ces unités particulières sont créées à l’Hôtel Plaza. 

Des critères ont été définis pour l’admission des usagers et des mécanismes de référence ont été mis en place. Des employés du CISSS de la Montérégie-Ouest seront déployés pour offrir les soins et services dont les résidents auront besoin. En cas de détérioration de l’état de santé d’un résident, un transfert sera effectué vers un hôpital désigné pour une prise en charge médicale.

Advenant une augmentation des cas, il n’est pas exclu que le CISSSMO ajoute plus de lits dans ces espaces ou en aménagent d’autres au sein même de l’établissement. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.