Publicité

16 avril 2020 - 10:30 | Mis à jour : 12:06

PANDÉMIE COVID-19

« Les demandes de dépannage alimentaire ont doublé » - Geneviève St-Jacques Thériault

Pour la première semaine du mois d’avril, ce sont 2 000 kg de plus de denrées alimentaires qui ont été distribués par la banque alimentaire Moisson Sud-Ouest, comparativement à la même semaine en 2019. C’est du moins ce que nous confirme Geneviève St-Jacques Thériault, directrice développement et philanthropie au sein de l’organisme. 

À lire aussi: 

Urgence nationale: François Legault appelle à l’aide les médecins disponibles

Bien que la banque alimentaire ne desserve uniquement que le tiers des organismes accrédités, Mme St-Jacques Thériault indique que les demandes de dépannage alimentaire ont doublé dans les dernières semaines. « En ce moment, nous sommes en mesure de desservir que les organismes ouverts, dont un total de 24 sur les 81 organisations sur notre territoire. Cela nous permet de faire la distribution auprès des organismes qui eux, font de l’aide directe à la population », explique la directrice du développement et de la philanthropie. 

Nouvelle logistique

Moisson Sud-Ouest, la seule banque alimentaire du Suroît, ne manque actuellement pas de denrées, mais a énormément de travail compte tenu des mesures d’hygiène nécessaires pour la manipulation des denrées, mais aussi des entrées et sorties qui sont plus importantes.

En effet, son personnel suit des directives strictes pour limiter la propagation du virus. Notons que pour réduire les risques, les organismes accrédités doivent respecter les heures déterminées pour la cueillette de commandes de denrées, venir une seule personne à la fois, se désinfecter les mains à l’entrée.

« Les défis logistiques liés à notre bâtiment trop petit demeurent, mais notre équipe fait preuve d’une grande créativité. Un conteneur congelé sera sur notre terrain dès cette semaine et d’autres démarches sont en cours pour des espaces d’entreposage supplémentaire, pour des denrées sèches et du réfrigérées », poursuit Mme St-Jacques Thériault.

« Divers partenaires dont la SAQ, Loto-Québec, le gouvernement et le Club des petits déjeuners, ont contacté le réseau des Banques alimentaires du Québec et du Canada pour être un facilitateur et acheminer les denrées adéquatement vers les citoyens. Cela a été accepté avec grand plaisir puisqu'il s'agit de notre mission de base », ajoute la directrice.

Un appel à la communauté 

Si l’organisme ne manque pas de denrées, les dons en argent sont toujours en demande. « On demande aux gens qui souhaitent nous aider de le faire via des dons monétaire, en ligne à l’adresse moissonsudouest.org. Ça évite les contacts et c’est plus sécuritaire pour tout le monde », indique la dame. 

Pour plus d’information, voir : moissonsudouest.org/depannages-alimentaires

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.