Publicité

3 avril 2020 - 08:00 | Mis à jour : 09:07

PANDÉMIE COVID-19

Un gel antiseptique local pour le CISSSMO

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Dans le contexte de pandémie mondiale, où les produits d’équipement de protection individuelle (EPI) comme le gel antiseptique sont en grande demande, plusieurs entreprises ont revu leurs procédés de production afin de prêter main-forte au réseau de la santé.

À lire aussi: 

Distillerie 3 Lacs: faire sa part pour aider sa communauté en temps de crise​

La Distillerie 3 Lacs, une entreprise de production de gin de Salaberry-de-Valleyfield a entendu l’appel de CISSSMO et a revu ses procédés de manière à réaliser du gel antiseptique pour les mains. Au total, ce sont plus 1000 litres de gel antiseptique qui seront produits par la Distillerie.

« Nous étions à la recherche de partenaires alternatifs pour la production de gel pour les mains et la Distillerie 3 Lacs a répondu à l’appel. Nous sommes très heureux d’allier nos forces avec une entreprise de la région pour nous approvisionner. Nicolas Bériault et son équipe ont relevé le défi. Nous maintenons nos commandes avec nos fournisseurs habituels, mais cette livraison vient assurer la disponibilité du gel désinfectant pour notre CISSS en ce temps de crise » explique Vincent Tam, directeur de la logistique du CISSS de la Montérégie-Ouest.

La production a été mise en branle en un temps record. « En seulement 8 jours, nous avons transformé notre site de production de gin en usine de gel antiseptique afin d’aider le réseau de la santé, explique Nicolas Bériault, copropriétaire de la Distillerie 3 Lacs. C’est grâce à l’aide de grands partenaires de notre région qui nous ont fourni l’alcool et la glycérine, que ce projet a pu se réaliser », poursuit-il. 

Parmi les partenaires qui se sont impliqués dans le projet, nommons le député de Beauharnois, Claude Reid, qui a apporté son support au trio d’entrepreneurs. Les entreprises General Dynamics et la Distillerie Diageo ont aussi contribué en fournissant gratuitement de la glycérine et de l’alcool. Le Groupe Pixel de Salaberry-de-Valleyfield a conçu, gratuitement aussi, les étiquettes figurant sur les bouteilles. Enfin, la boîte de graphisme Double Dose design a aussi mis sa touche personnelle, et gratuite, sur les étiquettes.

« Au cours des prochains jours, on en refera 1600 litres pour le CISSMO. On a eu beaucoup de demandes de particuliers qui aimeraient nous en acheter quelques litres, mais ce n’est pas dans nos plans d’en vendre. On veut vraiment en produire gratuitement pour le réseau de la santé. Par la suite, si on réussit à trouver de l’alcool neutre, il est probable qu’on en refasse sur demande », ajoute M. Bériault.

« L’audace, la collaboration et l’engagement font partie de nos valeurs organisationnelles. Il est très satisfaisant de travailler avec des partenaires locaux qui partagent ces valeurs. Dans les circonstances, il faut repenser certaines façons de faire et innover. Nous sommes très fiers de ce projet porteur », conclut Yves Masse, président-directeur général du CISSS de la Montérégie-Ouest.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.