Publicité
18 mars 2020 - 16:20

PANDÉMIE COVID-19

La Municipalité de Saint-Stanislas-de-Kostka retire le taux d’intérêt sur ses comptes de taxes

Par

Dans la foulée des mesures annoncées par le gouvernement du Québec et devant la possibilité, pour la Municipalité, de contribuer de son côté, à diminuer le fardeau fiscal des citoyens et des citoyennes qui, en raison de circonstances exceptionnelles, ne sont pas en mesure d’acquitter le premier versement du compte de taxes qui était prévu le 10 mars dernier, la Municipalité annonce qu’elle retire son taux d’intérêt pour toutes créances impayées, et ce, en date du 10 mars 2020.

« Le conseil municipal souhaite contribuer collectivement et solidairement à cette situation exceptionnelle », mentionne Caroline Huot, mairesse.

« De façon unanime, tous les membres du conseil ont donné leur aval à cette mesure qui sera mise en application pour tous les comptes qui étaient en souffrance depuis le 10 mars 2020 et le taux d’intérêt demeurera à 0 % tant et aussi longtemps que la situation qui prévaut actuellement au Québec et à l’échelle internationale ne sera pas résorbée. Pour les citoyens et les citoyennes qui ont payé leur compte avec un montant d’intérêts, entre le 10 mars et l’annonce de cette mesure, le conseil a décidé de retourner cet intérêt comme une note de crédit à la fiche de contribuable. Les corrections seront apportées dans les prochains jours et, dès maintenant, tous les intérêts ne seront plus facturés lors des paiements », de rajouter Maxime Boissonneault, directeur général.

Suivi de la situation

« Notre cellule d’intervention suit de près la situation. Selon les différentes directives que les gouvernements prendront pour la suite des choses, nous veillerons également à revoir, le cas échéant, les échéances des versements des comptes de taxes à venir, et ce, dans un souci de donner du répit aux personnes qui se retrouvent en quarantaine ou mise à pied », affirme Maxime Boissonneault, directeur général de la Municipalité.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.