Publicité

16 mars 2020 - 16:13

PANDÉMIE- COVID-19

Report de toutes les funérailles prévues au Québec dans les prochaines semaines

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

En lien avec les mesures annoncées par François Legault dans les derniers jours, la Maison funéraire Roussin est forcée de reporter toutes les funérailles prévues au cours des deux prochaines semaines. Une décision difficile à prendre dans les circonstances

« Ce n’est pas une décision facile, car les gens ont déjà beaucoup de peine de perdre un proche et en plus, il nous faut reporter toutes les funérailles qui devaient se tenir en mars. Au cours des derniers jours, on a reçu plusieurs appels de familles qui se demandaient si les cérémonies étaient annulées ou non. Il faut dire que la décision a été prise par l’exécutif de l’Assemblée des évêques du Québec et relayée par l’évêque du Diocèse de Valleyfield, Mgr. Simard », explique la propriétaire de l’entreprise Annie Dubé.

Cette consigne, soit celle de fermer les lieux où des rassemblements ont lieu, a aussi un impact sur les mariages et baptêmes célébrés partout dans le Diocèse de Valleyfield.

Des salons qui demeurent ouverts

Ne voulant pas cesser ses activités commerciales, la Maison funéraire Roussin doit bousculer le protocole pour ses prochaines expositions. Par exemple, un maximum de 20 personnes sera admis, à la fois, dans une salle où une exposition aura lieu. « Les gens devront réserver à l’avance. Ils devront nous dire à quelle heure ils comptent venir afin de respecter la limite de gens permis à la fois. Il y a beaucoup de logistique derrière tout ça, mais je ne voulais pas fermer complètement », explique-t-elle.

Déclaration obligatoire de la COVID-19 en cas de décès

Mais qu’en est-il en cas de décès d’une personne atteinte de la maladie? « Jusqu’à présent, nous sommes chanceux, aucun salon funéraire au Québec n’a eu à conjuguer avec une personne décédée de cette maladie. Comme celle-ci fait partie des maladies obligatoires à déclarer lors du décès, nous pourrions prendre des mesures préventives supplémentaires pour éviter la propagation à nos employés », ajoute-t-elle.

Mme Dubé ajoute que depuis quelques semaines, le personnel de la Maison funéraire Roussin a mis en place plusieurs mesures en guise de prévention. À titre d’exemple, les employés mettent un masque au moment de récupérer une dépouille en milieu hospitalier ou autre. Le retrait des chaussures sur place et un nettoyage accru des voitures et des civières servant au transport des dépouilles sont aussi effectués sur une base quotidienne.

« Selon ce que je sais, un patient qui décéderait de la COVID-19 serait incinéré automatiquement pour éviter tout risque de contamination », conclut-elle.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.