Publicité
16 mars 2020 - 09:19

PANDÉMIE- COVID-19

Le CISSSMO aura sa clinique de dépistage de la COVID-19 dès demain

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Dès demain, le mardi 17 mars, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Ouest ouvrira une clinique de dépistage de la COVID-19. Celle-ci accueillera jusqu’à 150 personnes ayant des symptômes légers et modérés qui auront préalablement pris rendez-vous.

Fait important: les gens qui se présenteront sur place sans rendez-vous seront retournés à la maison. Cette clinique de dépistage, sur rendez-vous seulement, sera ouverte tous les jours de 8 h à 20 h. Pour s’y rendre, il faudra avoir communiqué au préalable avec le 1-877-644-4545.

« Cette clinique permettra d’augmenter considérablement le nombre de dépistages, de diminuer la pression actuelle sur nos salles d’urgence et de nous assurer de protéger au maximum les personnes vulnérables qui se trouvent dans nos hôpitaux » commente Yves Masse, président-directeur général du CISSS de la Montérégie-Ouest. « Le nombre de dépistages quotidien pourra être bonifié au besoin. »

Notons que les mesures d’hygiène et de salubrité seront renforcées et l’entrée et la sortie de la clinique seront à des endroits distincts. La collaboration de la population est également demandée afin de s’y présenter seul ou, pour les enfants et les personnes vulnérables, de n’avoir qu’un seul accompagnateur.

« La sécurité étant prioritaire, les règles sont très strictes afin de limiter la propagation du virus au sein de la population » conclut M. Masse.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.