Publicité
4 mars 2020 - 13:53

En raison d’une récente mise à jour des normes de l’ASTM.

Rappel de commode à trois tiroirs vendue chez IKEA

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le magasin à grande surface IKEA procède au rappel d’une commode à trois tiroirs de marque KULLEN. Celle-ci a été vendue au Canada et aux États-Unis et fait l’objet de cette procédure en raison d’une récente mise à jour des normes de l’ASTM.

Vendue depuis plus de 14 ans dans les marchés IKEA et au Canada depuis 2016, la commode n’a pas causé de blessures graves jusqu’à ce jour. La bannière connue à l’international précise que ce meuble peut être utilisé en toute sécurité s’il est fixé au mur, conformément aux instructions de montage.

IKEA rappelle que la commode est vendue avec une étiquette permanente d’avertissement de basculement et a toujours été vendue avec des dispositifs de retenue.

«  Les consommateurs au Canada qui n’ont pas correctement fixé leur commode à 3 tiroirs KULLEN doivent cesser de l’utiliser en raison de risques de basculement. Il est conseillé de la ramener au comptoir des retours et des échanges de n’importe quel magasin IKEA pour obtenir un remboursement », précise l’entreprise dans l’avis de rappel.

Les clients qui souhaitent conserver leur commode, mais qui n’ont pas conservé le dispositif de retenue, peuvent passer prendre un kit d’ancrage mural gratuit dans n’importe quel magasin IKEA. Il est aussi possible d’avoir accès à un service d’ancrage mural unique et gratuit à domicile pour les consommateurs qui en font la demande auprès du détaillant.

    

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.