Publicité
27 février 2020 - 06:00

Infection qui touche plusieurs pays

Voyages Gendron doit s'adapter au Covid 19 et se fait rassurant

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le porte-parole de Voyages Gendron ne s’en cache pas, le coronavirus ou Covid 19 inquiète bon nombre de gens qui ont prévu, à court terme, de s’envoler vers le Chine ou l’Italie. Mais jusqu’à présent, les répercussions ont été moindres pour l’agence de voyages située à Salaberry-de-Valleyfield.

« Beaucoup de gens nous appellent pour poser des questions et nous avons dû annuler deux groupes de voyageurs qui partaient vers la Chine récemment. Il y a des petits ajustements à faire comme changer un itinéraire de voyage en groupe de ski prenant place dans le Nord de l’Italie, mais ça se résume surtout à ça », raconte Marc-Olivier Gagné, Directeur du développements numériques et coordonnateur marketing au sein de Voyages Gendron.

Le voyagiste se fie aux exigences et aux recommandations du gouvernement du Canada et s’adapte aux politiques des compagnies aériennes et de leurs fournisseurs. « Tout récemment, on a dû relocalisé certains groupes en raison de fermeture de villages ou d’hôtels ou autres, mais rien de plus vraiment. Tout se fait bien. Mais oui, il faut rassurer les gens. Surtout ceux qui voyagent en Asie. Ils associent ce coin de pays au Covid 19, mais on réussit à trouver des solutions et à les rassurer », ajoute-t-il.

L’importance de prendre une assurance annulation

M. Gagné voit quand même une bonne occasion pour rappeler aux gens l’importance de l’assurance annulation. « C’est toujours important de s’en prémunir avant le départ, car on ne sait jamais ce qui peut arriver. Pour notre part, nous faisons affaire avec une compagnie qui rembourse jusqu’à 80 % des frais de voyage en cas d’annulation jusqu’à sept jours avant le départ officiel. Alors parfois,  ça vaut la peine même si ça coûte plus cher. »

Les croisières en baisse de popularité?

Et les croisières dans tout ça? Sont-elles en baisse de popularité à la suite de la contamination importante au sein du Diamond Princess? « C’est certain que ce n’est pas le type de voyages que l’on vend à profusion ces temps-ci. Mais nous proposons d’autres produits susceptibles de plaire à notre clientèle comme des croisières dans les Maritimes ou plus près d’ici. Ça donne l’occasion à notre clientèle de redécouvrir le Québec, le Canada et ses richesses et attraits. C’est bon pour l’économie locale de ces destinations », philosophe-t-il.

Malgré tout, M. Gagné et ses collègues ont bon espoir que le Covid 19 ne s’éternise pas. « Ça va finir par passer. Si les gens prévoient partir cet automne, tout devrait être rentré dans l’ordre », conclut-il.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.