Publicité

18 février 2020 - 12:01

« Il n’y a pas de mot assez grand pour remercier quelqu’un qui m’a donné une deuxième chance à la vie. »

ENTREVUE EXCLUSIVE : Rencontre avec celui qui lui a sauvé la vie

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

C’est avec beaucoup d’émotions qu’Yvette Gingras a pu enfin remercier et prendre dans ses bras le jeune homme qui lui a sauvé la vie, le dimanche 5 janvier dernier.

« Merci mille fois. Je ne te remercierais jamais assez », de dire celle qui a eu la vie sauve grâce à l’intervention de Marc-André Lachapelle.

Le 5 janvier, Yvette Gingras, une résidente de Sainte-Marthe, a été victime d’un arrêt cardiorespiratoire sur la route 201. Alors qu’il se rendait au travail, Marc-André Lachapelle, 17 ans, est témoin de la scène.

« Quand j’ai vu Rob (le conjoint de Mme Gingras) qui tentait de faire les manoeuvres de réanimation, tout en étant en ligne avec les secours, je me suis arrêté pour lui venir en aide », explique le jeune homme. Marc-André a effectué un massage cardiaque externe, durant plus d'une dizaine de minutes en attendant les premiers répondants. « Il était 7 h 45 quand j’ai commencé et les premiers répondants sont arrivés vers 7 h 58. J’ai demandé s’ils voulaient prendre le relais, mais ils m’ont laissé terminer ma série et ensuite ils ont pris la dame en charge.»

« Si ça n’avait pas été de son intervention, je ne serai pas ici aujourd’hui. Je ne pourrai plus voir mes enfants, mon petit-fils, ma famille. Je lui en serai éternellement reconnaissante », poursuit Yvette Gingras.

Une longue réhabilitation

Suite à son arrêt cardiorespiratoire, Yvette Gingras est demeurée dans le coma pendant près d’une semaine, ne pouvant respirer, ni même s’alimenter par elle-même. « Aujourd’hui je vais bien. Il y a des journées plus difficiles que d’autres, mais j’y vais un jour à la fois », conclut la dame.

La Municipalité de Saint-Zotique, où habite Marc-André Lachapelle, remettra une plaque honorifique au jeune homme, ce soir, le 18 février afin de souligner son acte de bravoure. Il sera également honoré du côté de l’Assemblée nationale en avril prochain.

Rappelons que la députée fédérale de Salaberry-Suroît, Claude DeBellefeuille a souligné le geste du jeune homme à la Chambre des communes il y a quelques semaines.

À lire également

EXCLUSIF: Un jeune homme de 17 ans sauve la vie d’une résidente de Sainte-Marthe    

EXCLUSIF: Collecte de fonds et reconnaissance d'Ottawa pour Marc-André Lachapelle   

EXCLUSIF: Son acte de bravoure lui permet de vivre une journée extraordinaire  

Claude DeBellefeuille salue la bravoure d'un résident de Saint-Zotique à Ottawa 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.